Site icon La Maison Idéale : décoration bricolage travaux et entretien de la maison

Tout savoir sur les pavés autobloquants

pavés autobloquants

Vous souhaitez donner une nouvelle vie à votre terrasse ou votre jardin ? Pourquoi ne pas créer une allée ou un espace de farniente avec des pavés décoratifs ? Pour vos projets d’aménagement ou de rénovation d’extérieur, les pavés autobloquants peuvent notamment constituer des revêtements de sol par excellence.

Qu’est-ce qu’un pavé autobloquant ?

Le pavé autobloquant est utilisé pour créer un revêtement de sol à la fois esthétique et durable. Il est principalement constitué de béton, mais peut aussi être en pierre reconstituée ou en pierre naturelle. Ses matériaux de fabrication lui offrent une grande résistance mécanique et une bonne tolérance aux intempéries. Solide, ce type de pavé est bien adapté pour créer une allée carrossable.

Voici les différents types de pavés autobloquants selon leurs matériaux de fabrication :

Les pavés autobloquants en béton

Formés de sable et de gravier, ils sont faciles à mouler et peuvent prendre différentes formes. On en trouve en forme de lettre, d’étoiles et d’autres formes géométriques. Ils sont idéals pour constituer des pavés décoratifs.

Les pavés autobloquants en pierre naturelle

En grès ou en granit, ils sont particulièrement solides et peuvent supporter des poids lourds. Ils sont notamment utilisés pour créer une allée carrossable.

Les pavés autobloquants en pierre reconstituée

Il s’agit d’une imitation des pavés autobloquants en pierre naturelle avec un mélange d’agrégats et de résine. Moins résistants que ces dernières, ils conviennent plutôt pour construire une allée piétonne.

Quels sont les avantages du pavé bloquant ?

Les pavés bloquants présentent de nombreux atouts, tant au niveau design que de la durabilité. Ils sont également intéressants sur les points budget, pose et entretien.

Le choix du pavé

Il existe un large choix de pavés autobloquants, commercialisés à des prix attractifs. Que ce soit pour couvrir une grande surface carrossable ou pour créer une petite allée de jardins, vous pourrez trouver des formats adaptés à ses besoins. Ce type de pavé se présente souvent en forme de I, de S, de H, et de Z, de différentes tailles et épaisseurs. Cependant, il est tout à fait possible de commander des motifs particuliers, comme des étoiles, des carrés et des hexagones, entre autres, dans les dimensions souhaitées. Par ailleurs, les pavés autobloquants sont proposés en plusieurs coloris. Vous pourrez créer un contraste ou rester sur un intemporel monochrome, selon vos préférences de goût en aménagement extérieur.

La pose

La pose des pavés autobloquants ne nécessite pas de lourds travaux liés à la préparation des terrains. Ils ne requièrent pas non plus des techniques de collage ni de scellement. Il suffit de les disposer les uns contre les autres, de manière à créer un emboîtement solide sur toute la surface à paver. Lorsque les pavés autobloquants sont disposés de manière unie ou multidirectionnelle, leur point de contact est horizontal. En revanche, s’il s’agit d’un emboîtement par épaulement, l’union se fait horizontalement et verticalement avec des ergots dissimilés.

La résistance

Les pavés autobloquants sont conçus pour supporter des charges lourdes, notamment le passage des véhicules à fort tonnage. Il existe d’ailleurs des modèles très denses, de plus de 10 cm d’épaisseur, qui sont spécialement adaptés pour constituer une allée carrossable. Mis à part leur solidité, les pavés autobloquants ont une grande résistance mécanique. Leurs caractéristiques leur permettent de s’adapter aux aléas climatiques et de tolérer les intempéries. Ils absorbent notamment l’humidité et le gel. Leur résistance à toute épreuve garantit une grande durabilité dans le temps. Leur longévité est notamment estimée à environ 50 ans.

Les champs d’application

Il existe plusieurs applications possibles des pavés autobloquants. Étant très résistant et solide, ce type de pavés permet entre autres de construire une route carrossable. En raison des multiples formats proposés, il est également possible d’aménager une allée piétonne menant à la porte d’une maison en utilisant celui-ci. Pour constituer une terrasse, il peut être installé en pente, évitant ainsi les stagnements des flaques pendant la saison pluvieuse. Grâce à sa propriété absorbante, il permet aussi d’avoir une belle allée de jardins, qui est toujours propre, et ce, même par mauvais temps.

L’entretien

Les pavés autobloquants ne nécessitent pas des entretiens particuliers. Afin de le garder propre, il suffit de le balayer régulièrement avec une brosse douce. Ceci permet également d’éliminer les mousses sans recourir à un produit de nettoyage spécifique. Pour un entretien en profondeur, il est conseillé de faire un nettoyage à haute pression une fois par an. Ensuite, il convient de pulvériser une détergente anti-mousse sur la surface, dans le but de renforcer le nettoyage à jet.

Le prix

Les pavés autobloquants sont généralement moins onéreux que les autres revêtements de sol. Il s’agit d’une solution adéquate pour aménager l’extérieur de la maison à moindre coût. De plus, il ne requiert pas d’entretien spécifique, ce qui permettra de réduire la facture.

Quelles sont les limites du pavé autobloquant ?

Bien que les pavés autobloquants présentent de nombreux avantages, il reste néanmoins quelques inconvénients par rapport à leur utilisation.

Les interstices

À la mise en œuvre des pavés autobloquants, il reste souvent un petit espace entre les jointures. Cet interstice non comblé laisse pousser de mauvaises herbes. Il convient de faire un désherbage au fur et à mesure de l’apparition de la verdure. Si les pavés sont serrés correctement, les racines sont d’ailleurs difficilement accessibles. Il arrive que celles-ci ne soient pas complètement débarrassées et elles favorisent la prolifération rapide de nouvelles pousses d’herbes.

La couleur terne

Si ce type de revêtement de sol ne craint pas les intempéries et les agressions mécaniques, ceux-ci détériorent néanmoins la couleur des pavés autobloquants. L’humidité, la pollution, la fréquence de passage sont d’autant des facteurs qui rendent les pavés vétustes. Il est impératif de faire un entretien périodique au moins une fois par an pour retrouver la couleur du pavé.

Comment poser les pavés autobloquants ?

La pose des pavés autobloquants requiert un sol souple, c’est-à-dire un lit de sable ou une couche stabilisée.

Pose sur lit de sable

Pour poser des pavés autobloquants sur un lit de sable, il convient en premier lieu de préparer le terrain. Après avoir délimité la surface à paver, il faut ensuite :

Pour obtenir un résultat impeccable, il est conseillé de commencer la finition, seulement après 48 heures après la pose des pavés autobloquants.

Pose sur une couche stabilisée

La pose de pavés autobloquants sur une couche stabilisée est particulièrement recommandée sur un sol meuble ou sur un terrain où le passage est assez fréquent. Ce type de mise en œuvre, comme son nom l’indique, optimise la stabilité de la surface à paver. Il évite que les pavés ne bougent ou ne se décollent au fil du temps. Pour créer cette couche stabilisée, il faut préparer du mortier, en mélangeant du sable à du ciment ou de la chaux. La pâte préparée constituera la couche qui va soutenir les pavés autobloquants. Elle se glissera entre le tissu géotextile et la sous-couche. Une fois ces opérations terminées, il reste à suivre les étapes précédentes.

Quel budget prévoir pour la pose du pavé autobloquant ?

Il existe une large gamme de pavés autobloquants, se déclinant en divers motifs, tailles, coloris. Le prix des pavés autobloquants dépend, en l’occurrence, du design et des dimensions, particulièrement de l’épaisseur. Il faut noter que plus celui-ci est grand, plus le pavé est solide et plus il pourra supporter de lourdes charges. Les pavés autobloquants carrossables font notamment 6 cm et plus d’épaisseur. La fourchette de prix de pavé autobloquant diffère également en fonction des matériaux de fabrication et du type de pavé. Les pavés drainants en pierre naturelle sont par exemple plus onéreux que ceux en pierre reconstituée. Selon le matériau choisi, il faut prévoir entre 10 à 30 €/m² pour se procurer de pavés autobloquants. En ce qui concerne le prix de la pose, il convient de demander le tarif proposé par les professionnels. Afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix, comparez des devis auprès de plusieurs artisans. Le prix sur le marché oscille notamment entre 20 et 40 €/m².

Quitter la version mobile