Travaux

Quels travaux de rénovation pour faire des économies d’énergie ?

Quels travaux de rénovation pour faire des économies d’énergie ?

La rénovation thermique d’une habitation s’avère nécessaire pour faire des économies d’énergie. À cet effet, il existe plusieurs types de travaux qui partent de la rénovation de l’isolation de l’immeuble, en passant par le changement du système de chauffage à l’installation des dispositifs pour les énergies renouvelables. Voici 5 travaux de rénovation pour réaliser des économies d’énergie.

Réaliser une isolation de l’habitat

La réalisation des travaux d’isolation est indispensable dans un projet de rénovation énergétique. L’objectif des travaux d’économie d’énergie consiste à réduire les déperditions de chaleur en hiver et l’entrée de la chaleur en été. À cet effet, une excellente isolation contribue à garder un bon niveau de température à l’intérieur de l’habitat. Cela permet de solliciter moins régulièrement le chauffage.

Pour ce faire, il faut réaliser des travaux d’isolation dans les bonnes zones. Il faut savoir que l’économie d’énergie dépend du type d’isolation. Par exemple, les combles constituent la première source de perte de chaleur. L’isolation des combles se révèle donc primordiale pour éviter que la température s’échappe vers l’extérieur. Elle contribue à réduire de 10 à 20 % la facture.

Ensuite, il faut procéder à l’isolation des murs et des fenêtres. Ces derniers sont parfois l’une des causes de la surconsommation d’énergie. L’autre zone à isoler est la toiture de l’habitation, car elle est la source de 25 à 30 % de déperditions énergétiques. Enfin, il faut penser à isoler aussi le sol pour améliorer la performance énergétique de la maison.

Changer son système de chauffage

Le changement de système de chauffage apparaît comme un excellent moyen pour faire des économies d’énergie. Pour ce faire, il faut privilégier une chaudière gaz à condensation. Elle est économique, moins polluante et permet surtout de bénéficier d’une bonne température à l’intérieur de l’habitation.

Pour les ménages qui utilisent le bois pour leur chauffage, ils doivent privilégier un poêle à granulés à une cheminée classique. À cela s’ajoute une pompe à chaleur aérothermique qui produit une partie du chauffage d’un logement. Ce type d’appareil permet de faire environ 700 euros d’économies d’énergie chaque année.

Il est également possible d’installer une chaudière à condensation. Celle-ci constitue un mode de chauffage fiable.

Installer des équipements d’énergie renouvelable

Les équipements d’énergie renouvelables peuvent aussi aider à réduire la consommation énergétique d’un logement. Ces dispositifs ont l’avantage d’être respectueux de l’environnement. Ce sont des énergies illimitées qui s’avèrent en plus moins énergivores. Il s’agit du chauffe-eau thermodynamique, les pompes à chaleur, les panneaux photovoltaïques ; etc.

Par exemple, les panneaux photovoltaïques permettent de produire de l’énergie grâce à l’ensoleillement. Cette énergie peut même être revendue afin de rentabiliser son investissement. L’installation d’un panneau solaire de 3 KWC dont la production énergétique est destinée à la vente EDF, le prix de travaux s’élève entre 9 000 € TTC et 13 000 € TTC (fournitures, pose et raccordement).

Pour une autoconsommation et pour la vente du surplus d’électricité à EDF, il faut prévoir entre 10 000 et 12 000 € TTC (fournitures, pose et raccordement).

Installer une ventilation mécanique contrôlée

Une bonne aération est importante pour maintenir un bon niveau de température dans un logement. À cet effet, il est recommandé d’investir dans un bon système de ventilation afin de réaliser véritablement des économies d’énergie. La ventilation mécanique contrôlée reste la meilleure alternative dans ce cas.

Ce type d’appareil convient à toutes les configurations d’appartement. Les utilisateurs doivent juste choisir entre la VMC simple flux et la VMC double-flux. En effet, il existe quelques différences entre ces deux types d’appareils.

La VMC simple flux est utilisée pour renouveler l’air vicié grâce à un ventilateur qui extrait l’air intérieur et la renvoie vers l’extérieur. Cet appareil peut être hygroréglable ou autoréglable. Le débit d’air du système autoréglable est stable et ne considère pas l’humidité de la pièce. En revanche, le débit d’air du système hygroréglable s’ajuste en fonction de l’humidité de la pièce. Il permet ainsi de réaliser des économies d’énergie importantes.

Quant au VMC double-flux, elle a pour rôle de renouveler l’air et de récupérer la chaleur. Il faut savoir que son installation est éligible au dispositif des certificats d’économie d’énergie. Elle donne donc droit à l’aide MaprimRénov’ pour les ménages aux revenus modestes.

Quels travaux de rénovation pour faire des économies d’énergie ?

Passionné par l’art de créer des espaces chaleureux, je partage dans chaque article ma fascination pour le design intérieur et les tendances décoratives, invitant les lecteurs à transformer leur maison en un lieu qui reflète leur personnalité et leur style de vie. Avec une plume inspirante, je m’efforce de guider chacun vers un chez-soi empreint d’harmonie et de caractère.