A LA UNETravaux

Faire un solivage étape par étape

Faire un solivage étape par étape

Le solivage est une étape incontournable avant la pose du plancher ou la construction d’une charpente. Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser cette opération est à découvrir dans cet article.

Qu’est-ce qu’une solive ?

La solive est une pièce de bois, utilisée dans la construction d’une charpente ou d’un plancher. Elle ressemble au madrier, mais en plus faibles dimensions. Destiné à supporter le plancher de l’étage supérieur, cet élément d’architecture doit être positionné horizontalement, en appui sur les murs ou sur les poutres.

Il existe plusieurs types de solives :

  • la solive courante : fixée entre des poutres, elle est destinée à supporter le platelage ;
  • la solive boiteuse : il s’agit d’une solive courante en flexion, qui est placée entre une poutre et un mur ;
  • la solive d’enchevêtrure : également appelée solive porteuse, elle supporte les chevêtres et les linçoirs ;
  • le chevêtre : c’est la pièce d’assemblage des autres solives.

Quels bois de solive utiliser ?

Il convient de choisir des fibres de bois rigides, résistantes et durables pour construire une charpente ou un plancher solide. Les professionnels du domaine privilégient souvent le bois de chêne, de hêtre ou le châtaigner pour créer ses structures. En plus d’êtres très résistants, ceux-ci ne nécessitent pas de teinture particulière et peuvent être utilisés dans leur état brut. Cependant, ils sont particulièrement onéreux. Le chêne coûte notamment 900 € en moyenne.

L’essence de bois résineux supplante davantage les bois de charpente traditionnels. Plus accessibles, le douglas, l’épicéa et le sapin sont, en effet, devenu les principaux matériaux utilisés pour construire le solivage. Toutefois, ils sont vulnérables aux insectes et requièrent des traitements préventifs avec du produit spécifique. Les bois de charpente et de solivage traités et prêts à l’emploi sont notamment référencés au bois de classe 2.

En ce qui concerne les bois exotiques tels que l’Iroko et l’Ipé, ils sont plutôt utilisés dans l’agencement d’une terrasse en bois et des meubles en bois massif. Ils ne conviennent pas dans la fabrication de bastaing, de solive et des madriers.

Faire un solivage étape par étape

Comment faire un solivage ?

Voici ci-après toutes les étapes à suivre pour réussir à faire un solivage dans les règles de l’art.

Faire les calculs nécessaires

L’installation du plancher est une opération délicate, si bien qu’elle exige des calculs précis et sans approximation.

Calcul du nombre de solives à utiliser

Afin d’obtenir le nombre de solives nécessaires à la création du plancher, il faut en premier lieu diviser la largeur de la pièce par 40. Cette dernière se rapporte à l’entraxe, qui désigne la distance entre deux solives. Ensuite, il reste à ajouter une solive de départ.

Calcul de la section des solives

La section des solives dépend principalement du poids qu’elles vont supporter et de la distance entre les murs de fixation des solives principales.

  • Un plancher classique est notamment étudié pour supporter une charge permanente de 120 kg/m² : une cloison, le plancher lui-même, etc.
  • Une charge d’exploitation de 120 kg/m² : les meubles et les habitants.

Le tableau suivant indique la section des solives à utiliser en fonction de la portée et de l’entraxe :

Portée (m)

Entraxe

34 à 36 cm

Entraxe

40 à 42 cm

Entraxe

49,5 à 51,5 cm

2,5 38 x 150 38 x 175 38 x 175
3 38 x 175 38 x 200 38 x 20
3,5 50 x 200 75 x 175 63 x 200
4 63 x 200 75 x 200 75 x 225
4,5 75 x 225 75 x 225 75 x 250
5 75 x 250 75 x 250 100 x 250
5,5 100 x 250 100 x 250 100 x 280
6 100 x 280 100 x 280 100 x 300

À titre d’exemple, pour une portée de 5 m et un entraxe d’environ 40 cm, il faut donc prendre une section de solives de 75 x 250 mm.

Fixer les solives aux murs

Afin de répondre à la norme standard de la hauteur sous plafond, il faut installer le solivage à 2,5 m du sol. Voici les étapes à suivre :

  • à l’aide d’un niveau à bulle, tracez des repères à 2,5 m du sol sur l’un des murs, puis sur le mur opposé ;
  • scier 2 solives à la longueur adéquate ;
  • en s’équipant d’une mèche à bois, percer un premier trou à 15 cm de l’extrémité de la solive, en laissant quelques millimètres par rapport à la bordure supérieure ;
  • puis faire un deuxième trou à 50 cm du premier, et du côté de la bordure inférieure ;
  • refaire l’opération sur toute la longueur de la solive, en veillant donc à avoir des trous en dents de scie, c’est-à-dire un trou en haut puis en bas tous les 50 cm ;
  • le dernier trou doit être espacé de 15 cm de l’autre extrémité et à du côté opposé du premier trou ;
  • positionner une solive sur un mur en s’aidant des repères précédents ;
  • la fixer avec des goujons d’ancrage ;
  • faire de même sur l’autre mur.

Installer les solives traversantes

Les solives traversantes s’appuient sur les solives préalablement fixées au mur. Ci-dessous toutes les étapes pour les installer :

  • prendre un madrier de section 50 x 50 mm et le clouer sur les solives aux murs ;
  • ajuster la longueur des solives traversantes à la largeur de la pièce ;
  • encocher les extrémités des solives de manière à ce que celles-ci puissent être posées en appui sur les madriers ;
  • placer les une par une en tâchant de bien les espacer de 40 cm ;
  • clouer les solives traversantes sur les solives murales avec des clous adaptés.

Mettre des entretoises entre les solives

Les entretoises servent à consolider l’ensemble de la structure, en stabilisant les solives et en fixant leur entraxe. Pour les poser, il faut :

  • découper des solives de la longueur de l’entraxe pour servir d’entretoises ;
  • insérer une entretoise entre deux solives traversantes, en laissant 15 cm à partir de la solive murale ;
  • clouer celle-ci de chaque côté ;
  • insérer d’autres entretoises dans la même rangée en les espaçant de 1,5 m ;
  • terminer avec une entretoise près du mur ;
  • refaire l’opération dans toutes les rangées de solives traversantes.

Après cette opération, le solivage est prêt pour la pose du plancher.

 

Faire un solivage étape par étape

Franck, passionné de mots et d’habitat, exprime son amour pour la maison à travers ses articles captivants. Rédacteur chevronné sur un blog dédié à l’art de vivre et à l’architecture, il fusionne son expertise littéraire avec sa passion pour les intérieurs, offrant aux lecteurs une plongée immersive dans l’univers de la maison. Son style vivant et informatif captive les esprits curieux