peindre

La Maison Idéale

Toutes les tendances décoration bricolage et travaux actuelles

Travaux

Comment bien peindre soi-même ?

peindre

Vous souhaitez vous lancer dans un projet de peinture des pièces de votre maison sans pour autant faire appel à un professionnel ? C’est tout à fait réalisable, mais pour cela, il faut suivre à la lettre quelques règles précises. Avant de démarrer, pensez à prendre le temps de bien vous informer et de choisir le matériel scrupuleusement. Mais comment bien réaliser vos travaux de peinture et être sûr du résultat final ? Retrouvez dans cet article 5 astuces pour réussir votre peinture intérieure.

1 – Bien protéger son chantier

Avant tout travaux de peinture, il faut impérativement déplacer ou couvrir vos meubles et masquer le sol. Vous pouvez pour cela utiliser une bâche en plastique et de l’adhésif de masquage pour les plinthes, les portes et les interrupteurs.

Enlevez également toutes les décorations murales, tringles à rideaux et étagères qui pourraient nuire au bon déroulement de votre rénovation. La pièce doit être entièrement protégée et vous devez pouvoir y circuler librement.

Peindre

2 – Préparer son support mural avant de peindre

Si vos murs présentent des aspérités, des trous ou encore des coulures de précédents travaux de peinture, il est nécessaire de les faire disparaître avant de procéder à l’application de la nouvelle peinture.

Il est tentant de vouloir aller au plus vite, mais souvenez-vous que si vous souhaitez avoir un rendu final idéal, vous devrez partir d’une surface impeccable.

Commencez par lessiver les murs, puis rebouchez les éventuels trous et fissures avec un enduit spécifique. Laissez sécher au moins 24 h et procédez au ponçage afin de donner à vos murs un aspect régulier.

3 – Se munir du matériel de peinture adéquat

Avant de commencer à peindre, vérifiez que vous avez à votre disposition tout le matériel nécessaire pour vos travaux : rouleaux, pinceaux de différentes tailles, bac et grille pour éviter les coulures, ainsi qu’une peinture de bonne qualité et en quantité suffisante.

Évitez les achats de matériel bas de gamme qui vous causeront certainement des désagréments : pinceaux perdant leurs poils, peinture peu couvrante, etc. N’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs professionnels des surfaces de bricolage si vous vous sentez un peu démuni face à l’offre du marché.

4 – Ne pas lésiner sur l’étape « sous-couche »

Il faut impérativement appliquer une sous-couche avant d’apposer sa peinture finale. Cela aura pour but de bien faire adhérer votre peinture au support et d’obtenir un résultat durable dans le temps.

Vous pouvez pour cela utiliser une peinture bon marché ou opter pour un matériau spécifique appelé « primaire d’accrochage », ce que nous vous conseillons plus particulièrement.

5 – Prendre en compte les conditions climatiques

L’on n’y pense pas toujours, mais lorsqu’il s’agit de faire des travaux, chaque détail à son importance. C’est ainsi le cas des cas météorologiques. Pour peindre, il sera idéal que le temps ne soit ni trop chaud, ni trop froid ou trop humide sous risque d’obtenir un rendu dégradé.

L’idéal sera de réaliser vos travaux de peinture au printemps ou à l’automne sous une température moyenne de 20 °. Vous pourrez ainsi travailler les fenêtres ouvertes, sans chauffage. Ce qui permettra aux odeurs nocives de s’échapper et à votre peinture de sécher de façon optimale.

Vous n’avez désormais plus aucune excuse pour rater vos travaux de peinture, alors, à vos pinceaux !