Travaux

Climatiseur : le problème des unités extérieures

Climatiseur : le problème des unités extérieures

La plupart des climatiseurs sont équipés d’une ou plusieurs unités intérieures et d’une unité extérieure. Cette dernière est indispensable au bon fonctionnement du système de climatisation. Selon le type de climatiseur (réversible, split…), l’unité extérieure évacue la chaleur ou le froid présent dans le logement. Cependant, son utilisation peut entraîner certains problèmes qu’il est indispensable de prendre en considération.

Choisissez le cache-climatiseur idéal

L’utilisation des unités extérieures peut créer quelques problèmes avec le voisinage. Ceci s’explique par leur manque d’esthétique, le bruit qu’elles font et aussi par leur caractère imposant. Pour éviter ces problèmes, il est conseillé de bien choisir le lieu d’implantation du moteur extérieur du climatiseur. L’idéal est de l’installer dans un endroit où les voisins ne pourront pas le voir. Vous pouvez peut-être le poser sur le toit, en haut de la façade ou le long de l’allée de votre garage. Ainsi, vous évitez les conflits avec votre voisinage.

Si vous ne trouvez pas l’emplacement adéquat, vous pourrez opter pour un cache-climatiseur, comme ceux proposés par des spécialistes tels que Devaux pour dissimuler l’unité extérieure. Privilégiez les cache-climatiseurs fabriqués en France, sur mesure et qui résistent bien aux différents aléas climatiques. Ils sont antirouille et dotés d’une grande rigidité.

Il est même possible de les personnaliser avec la couleur qui vous plaît. Selon vos besoins et le rendu que vous souhaitez avoir, vous pouvez opter pour des cache-climatiseurs en bois, en aluminium ou en acier. Quel que soit le matériau choisi, assurez-vous que l’accessoire protège efficacement l’unité extérieure des intempéries et des chocs. Il doit également assurer la protection des enfants et des animaux en les tenant à l’écart du moteur.

Climatiseur : le problème des unités extérieures

Quelles sont les autorisations nécessaires pour installer l’unité extérieure ?

Selon l’article R. 422-2, les installations qui n’ont pas pour but de modifier la destination d’une construction existante sont exemptes de permis de travaux. Pour installer des unités extérieures, vous n’avez donc pas besoin d’avoir un permis. Cependant, vous avez l’obligation de faire une déclaration préalable de travaux auprès du service d’urbanisme de votre ville. Une demande de travaux est nécessaire dans le cas d’une installation d’une climatisation en façade.

Par ailleurs, il est possible que celle-ci soit rejetée si le moteur est visible depuis un espace public. Pour éviter cela, vous pouvez choisir votre cache-climatiseur et joindre ses photos à la demande.

Comment entretenir l’unité extérieure du climatiseur ?

Les unités extérieures de climatiseur subissent de nombreuses agressions (aléas climatiques, vandalisme…) qui impactent leur performance. La pose d’un cache-climatiseur ou de toute autre protection ne suffit pas à assurer le bon fonctionnement du moteur extérieur. Vous devez également l’entretenir régulièrement pour prévenir certaines pannes.

Pour cela, il vous faudra enlever les éventuels débris et feuilles mortes qui restent coincés dans les grilles d’aération. Vous devrez également vous assurer que les câbles électriques sont en bon état. Veillez aussi à vider et nettoyer le bac à condensats qui peut causer des fuites quand il est plein. Vous pouvez signer un contrat d’entretien avec un professionnel qui viendra régulièrement nettoyer l’unité extérieure, ainsi que son habillage.

Isabelle, passionnée par l’univers de la décoration, de l’aménagement intérieur et extérieur, ouvre les portes de son blog pour partager ses idées et recommandations. En experte du DIY, elle vous livre des astuces pour personnaliser votre intérieur et concrétiser le jardin de vos rêves.