nain de jardin

La Maison Idéale

Toutes les tendances décoration bricolage et travaux actuelles

JARDIN

Les nains de jardin sont-ils toujours tendance ?

nain de jardin

Disposés avec parcimonie ou en véritable sanctuaire, nous voyons encore régulièrement dans la décoration de jardin ces petits êtres en terre cuite souvent moqués pour leur aspect assez kitch, et pourtant ! Pour beaucoup d’entre nous, disposer ces ornements dans nos jardins est une véritable tradition, et même, des objets de collection pour certains nanomanes. Mais d’où vient cette pratique et quelle est sa place dans la culture populaire ? Décryptage !

Nains de jardin : les origines

Ces nains se présentent comme des êtres de petite taille (de 20 à 70 cm de hauteur environ) avec des traits caricaturaux : gros ventre, habits colorés, bonnet en pointe, barbe et grosses joues rouges rebondies. Ils nous font bien sûr penser aux petits personnages de « Blanche-neige et les 7 nains » amenant ainsi dans les jardins un côté burlesque et enfantin.

C’est au début de la Renaissance qu’on a vu apparaître pour la première fois ces petits gnomes qui étaient alors taillés dans du bois. Les travailleurs miniers les utilisaient alors comme amulettes pour se protéger des dangers et des chocs possibles durant l’exercice de leur fonction. Par la suite, au XVIIème siècle il y eut des exemplaires taillés dans du marbre, il en existe d’ailleurs encore quelques modèles aujourd’hui ayant traversé le temps.

Cent ans plus tard, les Allemands se lancèrent dans une production massive de petits bonhommes en argile qui étaient déjà destinés à la décoration du jardin.

Mais ce fût l’Angleterre qui démocratisa l’utilisation des nains comme ornement de jardin, puisque Sir Charles Isham, riche propriétaire et jardinier de profession, en fît livrer une vingtaine d’exemplaires au cours du XIXème siècle pour disposer dans son propre jardin.

La mode était alors lancée et il devint indispensable de posséder un ou plusieurs nains de jardin sur son terrain.

La culture du nain de jardin

On retrouve dans de nombreux ouvrage du XVIII, l’évocation du nain de jardin, souvent associé à la beauté du jardin. Le fameux conte des frères Grimm écrit en 1812 en est la preuve, et le succès fût tel que les studios Disney en firent leur propre adaptation en 1937. Le succès immense et immédiat de « Blanche-neige et les 7 nains » reste encore à ce jour, une référence pour toutes les générations.

En 2001, Jean-Pierre Jeunet met à nouveau en scène le nain de jardin dans le fameux et poétique film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » interprété par Audrey Tautou et devenu culte pour de nombreux Français. Ce film s’est partiellement inspiré du Front de libération des nains de jardin, créé en 1996, et dont la mission est de subtiliser les nains de jardin des particuliers pour leur « rendre la liberté » en les emmenant à l’extérieur des villes et des villages.

A ce jour, encore de nombreux ouvrages et programmes jeunesse mettent en scène des nains de jardin pour leur côté amusant et accessible.

Le nain de jardin est-il toujours à la mode ?

La production et la vente de nains de jardin sont toujours assez importantes, bien que le matériau de fabrication ait changé au fil du temps. La terre cuite étant assez fragile, les personnages sont aujourd’hui souvent fabriqués en béton, résine ou même plastique afin de pouvoir mieux résister aux aléas du temps.

Leur aspect a également évolué, et s’affichent avec des expressions diverses et variées telles que : effrayants, excentriques ou humoristiques. Depuis peu, l’on trouve également des personnages féminins.

Les amateurs sont donc toujours aussi nombreux, et les collectionneurs s’arrachent les pièces les plus rares, originales ou anciennes. Nous pouvons en résumer que « la nain de jardin mania » a encore de beaux jours devant elle !