jardin

La Maison Idéale

Toutes les tendances décoration bricolage et travaux actuelles

Jardin

Les 14 actions à mener au jardin avant l’hiver

jardin

-Le jardin reçoit de moins en moins de lumière, les matins sont un peu plus frais et quelques feuilles des arbres et arbustes ont commencé à devenir rouges et dorées. Oui, l’automne arrive et il faut penser à planifier la prochaine saison de jardinage. Qu’il s’agisse d’ajouter de la couleur avec des bulbes à planter au début du printemps, de planifier la floraison et la disposition des massifs dans vos bordures, ou de bien soigner les plantes qui ont besoin de passer un hiver abrités du froid, l’arrivée de l’automne dans le jardin implique du travail nécessaire pour préparer la prochaine saison avec sérénité. Dans cet article, retrouvez  les 16 tâches qu’il faudra réaliser au jardin avant l’arrivée de l’hiver.

1 – Entretenir et nourrir les sols

Sur les allées, plates-bandes et bordures, il faudra s’atteler à maîtriser les mauvaises herbes et décider ce qu’on souhaite garder pour la saison prochaine. Après avoir posé du paillis autour des plantes existantes, essayez de visualiser l’endroit et la nature de vos futures plantes afin de bien préparer le sol à les accueillir au printemps.

Afin de donner aux futures plantes les meilleures chances de pousser, répandez du compost sur la terre retournée et débarrassée des herbes folles. Procédez de la même manière sur tous les espaces vides.

2 – Aider les tomates à finir de mûrir

Si vous avez des tomates au jardin, il est probable que quelques fruits restent encore à venir en début d’automne. Pour qu’elles mûrissent plus facilement malgré des journées moins ensoleillées, coupez toutes les feuilles séchées des plants de tomates afin qu’elles puissent profiter au maximum du soleil limité avant les premières gelées.

3 – Planter des hortensias

Si votre objectif à long terme est de créer un jardin qui apporte de la couleur et de l’intérêt du début du printemps jusqu’à l’automne, nous vous conseillons d’ajouter quelques hortensias roses, blancs ou bleus qui passeront au roux pour la saison automnale.

jardin

4 – Visiter les jardineries pour repérer les plantes vivaces

Actuellement, de nombreuses jardineries et pépinières offrent des réductions importantes sur les plantes vivaces. En planifiant à l’avance, on peut acheter des plantes en vrac qui résisteront à l’hiver et se développeront rapidement au printemps tout en réalisant des économies importantes.

5 – Planter des bulbes

Consacrez un week-end à la célébration du printemps prochain en creusant des trous dans le sol, pour y disposer bulbe après bulbe. Des jonquilles, perces-neige, jacinthes et encore tulipes, vous serez enthousiaste à l’idée de voir venir des couleurs printanières après l’hiver. Une merveilleuse explosion de vie de la terre après  un hiver long et froid.

6 – Diviser les plantes vivaces

Pour toute plante vivace de grande taille, vous pouvez la diviser et la placer à l’endroit où vous souhaitez qu’elle pousse et se répande. En les divisant et déplaçant ainsi, vous agrémenterez votre jardin et le rendrez plus fourni avec une seule et même plante vivace.

7 – Mettre le basilic en pot

Étant donné que le basilic est une herbe fine et délicate et qu’il disparaîtra dès les premières gelées, l’idée est de le déménager à l’intérieur afin de prolonger sa vie. Après l’avoir mis dans un petit pot de cuisine, gardez-le à proximité afin de pouvoir continuer à l’utiliser pour agrémenter vos salades et sauces.

Il ne durera pas tout l’hiver même à l’intérieur, mais s’il se porte bien au jardin, il est dommage de ne pas continuer à l’entretenir et à profiter de ses qualités gustatives.

8 – Récolter les derniers fruits

Les fruits de fin d’été comme les mûres, les poires ou le raisin du jardin mûrissent et sont maintenant prêts à être ramassés. Certains continueront même à offrir des fruits jusqu’en octobre. Vous pouvez  les déguster fraîchement cueillis, les utiliser en cuisine, en pâtisserie ou en confiserie, et même en congeler quelques sachets pour les déguster pendant l’hiver.

9 – Arracher les tournesols après les premières gelées

Les tournesols prennent leur généralement leur envol à la fin du mois d’août et donc, ils sont encore forts. Vous pouvez en profiter jusqu’aux premières gelées.

Mais une fois que le gel sera là, vous pouvez tout de même couper les têtes et les laisser dans le jardin pour que les oiseaux puissent profiter de leurs graines. Ensuite, vous pourrez les arracher.

10 – Trouver un foyer permanent pour vos plantes en pot

Les plantes grasses et cactées par exemple vivent toutes l’année mais il faut les mettre à l’abri du gel durant l’hiver. Pour cela, trouvez-leur un foyer permanent dans votre jardin, sur une terrasse couverte ou une véranda. Continuez à les arroser ponctuellement et à les entretenir afin qu’elles gagnent en vigueur durant l’hiver.

11 – Fertiliser les bulbes

Il est important de prendre un peu de temps pour fertiliser vos bulbes à l’automne. Prenez un week-end pour fertiliser chacun d’entre eux afin d’obtenir une belle saison printanière. Il existe de nombreux tutos qui vous guideront sur la façon de faire si toutefois vous n’êtes pas un jardinier aguerri.

jardin

12 – Pailler les roses et les hortensias

Que ce soit avec des feuilles mortes ou du paillis, que vous pouvez ramasser lors d’une promenade ou acheter en grande surface de jardinage, chaque rosier ainsi que les hortensias nouvellement plantés doivent recevoir ce traitement douillet pour les mois d’hiver.

13 – Nettoyer et ranger l’ensemble du jardin

En coupant les vivaces restantes qui ont fini de fleurir, en arrachant les rameaux qui se sont propagés durant la saison, ainsi qu’en coupant un tiers de chaque rosier vous aérerez votre jardin et vous éviterez que vos plantes ne deviennent trop encombrantes.

Le but est de préparer le jardin pour le printemps, d’avoir des massifs propres et bien définis ainsi que de réduire le travail supplémentaire inutile du début du printemps.

14 – Continuer à nourrir les oiseaux

Les oiseaux représentent une présence agréable au jardin autant pour les yeux que les oreilles. À l’arrivée de l’automne, leur nourriture naturelle se fait plus rare. Il est donc nécessaire que l’humain assiste la nature en leur procurant de quoi se sustenter. Investissez donc dans des mangeoires et veillez à les remplir régulièrement pendant l’hiver.

Les saisons changent irrémédiablement, et l’hiver n’est pas la plus propice pour le jardin. Toutefois pour assurer un printemps productif à votre extérieur, vous pouvez mettre facilement en pratique ces 14 conseils.

Jardin

Les 14 actions à mener au jardin avant l’hiver

jardin

-Le jardin reçoit de moins en moins de lumière, les matins sont un peu plus frais et quelques feuilles des arbres et arbustes ont commencé à devenir rouges et dorées. Oui, l’automne arrive et il faut penser à planifier la prochaine saison de jardinage. Qu’il s’agisse d’ajouter de la couleur avec des bulbes à planter au début du printemps, de planifier la floraison et la disposition des massifs dans vos bordures, ou de bien soigner les plantes qui ont besoin de passer un hiver abrités du froid, l’arrivée de l’automne dans le jardin implique du travail nécessaire pour préparer la prochaine saison avec sérénité. Dans cet article, retrouvez  les 16 tâches qu’il faudra réaliser au jardin avant l’arrivée de l’hiver.

1 – Entretenir et nourrir les sols

Sur les allées, plates-bandes et bordures, il faudra s’atteler à maîtriser les mauvaises herbes et décider ce qu’on souhaite garder pour la saison prochaine. Après avoir posé du paillis autour des plantes existantes, essayez de visualiser l’endroit et la nature de vos futures plantes afin de bien préparer le sol à les accueillir au printemps.

Afin de donner aux futures plantes les meilleures chances de pousser, répandez du compost sur la terre retournée et débarrassée des herbes folles. Procédez de la même manière sur tous les espaces vides.

2 – Aider les tomates à finir de mûrir

Si vous avez des tomates au jardin, il est probable que quelques fruits restent encore à venir en début d’automne. Pour qu’elles mûrissent plus facilement malgré des journées moins ensoleillées, coupez toutes les feuilles séchées des plants de tomates afin qu’elles puissent profiter au maximum du soleil limité avant les premières gelées.

3 – Planter des hortensias

Si votre objectif à long terme est de créer un jardin qui apporte de la couleur et de l’intérêt du début du printemps jusqu’à l’automne, nous vous conseillons d’ajouter quelques hortensias roses, blancs ou bleus qui passeront au roux pour la saison automnale.

jardin

4 – Visiter les jardineries pour repérer les plantes vivaces

Actuellement, de nombreuses jardineries et pépinières offrent des réductions importantes sur les plantes vivaces. En planifiant à l’avance, on peut acheter des plantes en vrac qui résisteront à l’hiver et se développeront rapidement au printemps tout en réalisant des économies importantes.

5 – Planter des bulbes

Consacrez un week-end à la célébration du printemps prochain en creusant des trous dans le sol, pour y disposer bulbe après bulbe. Des jonquilles, perces-neige, jacinthes et encore tulipes, vous serez enthousiaste à l’idée de voir venir des couleurs printanières après l’hiver. Une merveilleuse explosion de vie de la terre après  un hiver long et froid.

6 – Diviser les plantes vivaces

Pour toute plante vivace de grande taille, vous pouvez la diviser et la placer à l’endroit où vous souhaitez qu’elle pousse et se répande. En les divisant et déplaçant ainsi, vous agrémenterez votre jardin et le rendrez plus fourni avec une seule et même plante vivace.

7 – Mettre le basilic en pot

Étant donné que le basilic est une herbe fine et délicate et qu’il disparaîtra dès les premières gelées, l’idée est de le déménager à l’intérieur afin de prolonger sa vie. Après l’avoir mis dans un petit pot de cuisine, gardez-le à proximité afin de pouvoir continuer à l’utiliser pour agrémenter vos salades et sauces.

Il ne durera pas tout l’hiver même à l’intérieur, mais s’il se porte bien au jardin, il est dommage de ne pas continuer à l’entretenir et à profiter de ses qualités gustatives.

8 – Récolter les derniers fruits

Les fruits de fin d’été comme les mûres, les poires ou le raisin du jardin mûrissent et sont maintenant prêts à être ramassés. Certains continueront même à offrir des fruits jusqu’en octobre. Vous pouvez  les déguster fraîchement cueillis, les utiliser en cuisine, en pâtisserie ou en confiserie, et même en congeler quelques sachets pour les déguster pendant l’hiver.

9 – Arracher les tournesols après les premières gelées

Les tournesols prennent leur généralement leur envol à la fin du mois d’août et donc, ils sont encore forts. Vous pouvez en profiter jusqu’aux premières gelées.

Mais une fois que le gel sera là, vous pouvez tout de même couper les têtes et les laisser dans le jardin pour que les oiseaux puissent profiter de leurs graines. Ensuite, vous pourrez les arracher.

10 – Trouver un foyer permanent pour vos plantes en pot

Les plantes grasses et cactées par exemple vivent toutes l’année mais il faut les mettre à l’abri du gel durant l’hiver. Pour cela, trouvez-leur un foyer permanent dans votre jardin, sur une terrasse couverte ou une véranda. Continuez à les arroser ponctuellement et à les entretenir afin qu’elles gagnent en vigueur durant l’hiver.

11 – Fertiliser les bulbes

Il est important de prendre un peu de temps pour fertiliser vos bulbes à l’automne. Prenez un week-end pour fertiliser chacun d’entre eux afin d’obtenir une belle saison printanière. Il existe de nombreux tutos qui vous guideront sur la façon de faire si toutefois vous n’êtes pas un jardinier aguerri.

jardin

12 – Pailler les roses et les hortensias

Que ce soit avec des feuilles mortes ou du paillis, que vous pouvez ramasser lors d’une promenade ou acheter en grande surface de jardinage, chaque rosier ainsi que les hortensias nouvellement plantés doivent recevoir ce traitement douillet pour les mois d’hiver.

13 – Nettoyer et ranger l’ensemble du jardin

En coupant les vivaces restantes qui ont fini de fleurir, en arrachant les rameaux qui se sont propagés durant la saison, ainsi qu’en coupant un tiers de chaque rosier vous aérerez votre jardin et vous éviterez que vos plantes ne deviennent trop encombrantes.

Le but est de préparer le jardin pour le printemps, d’avoir des massifs propres et bien définis ainsi que de réduire le travail supplémentaire inutile du début du printemps.

14 – Continuer à nourrir les oiseaux

Les oiseaux représentent une présence agréable au jardin autant pour les yeux que les oreilles. À l’arrivée de l’automne, leur nourriture naturelle se fait plus rare. Il est donc nécessaire que l’humain assiste la nature en leur procurant de quoi se sustenter. Investissez donc dans des mangeoires et veillez à les remplir régulièrement pendant l’hiver.

Les saisons changent irrémédiablement, et l’hiver n’est pas la plus propice pour le jardin. Toutefois pour assurer un printemps productif à votre extérieur, vous pouvez mettre facilement en pratique ces 14 conseils.