Site icon La Maison Idéale : décoration bricolage travaux et entretien de la maison

Le lisianthus, une fleur a pétales roses ou violets

lisianthus coloré

Il existe une multitude de plantes, avec des variétés innombrables et diversifiées, chacune étant spéciale à sa façon. Le lisianthus n’est pas en reste, que ce soit en termes de variété, de beauté ou encore de possibilité de déclinaison.

Généralités sur le Lisianthus

L’Eustoma grandiflorum, appelé communément lisianthus, est une plante à fleurs appartenant à la famille des Gentianacées. Cette dernière peut également être désignée par d’autres noms tels que Eustome à grandes fleurs, Eustome de Russel, Gentiane des prairies ou encore Campanule du Texas. Ses dénominations latines sont nombreuses : Eustoma grandiflorum, Eustoma russelianum, mais aussi Lisianthus russelianum.

Originaire du continent sud-américain et des îles caribéennes, le lisianthus y pousse de manière spontanée dans les terrains vagues ainsi que dans les prairies. Cultivée de manière annuelle ou bisannuelle, cette plante à fleurs est utilisée soit pour faire office de plante d’intérieur, soit pour agrémenter les massifs et les bordures des jardins, mais elle est surtout utilisée pour produire des fleurs coupées et pour créer des bouquets.

En effet, sa beauté, son élégance et toute la diversité qu’il offre font du lisianthus un choix d’excellence pour des compositions florales. Il s’agit d’une plante au port érigé, herbacé et vivace dont la hauteur varie entre 30 à 60 cm et dont la largeur s’étend de 25 à 40 cm.

Ses feuilles sont longues, caduques et d’une couleur vert-bleu. Disposées le long des nombreuses tiges, les fleurs ont une forme campanulée, c’est-à-dire en forme de clochette, et un aspect satiné, avec des pétales sensiblement ondulés sur les bords. Il est à noter que les corolles peuvent être simples ou doubles, de couleurs unies ou bien bicolores. D’ailleurs, les couleurs dont peuvent se parer ces grandes fleurs sont multiples : violette, lilas, rose, en passant par jaune, blanche ou encore pourpre. Cette large palette de couleurs est le résultat d’hybridation.

Comment l’entretenir ?

Le lisianthus a une floraison estivale. Pour optimiser l’aspect visuel, tuteurer les tiges serait judicieux. Il est à souligner qu’environ cinq mois s’écoulent entre la mise en terre et l’apparition des premières fleurs.

Le lisianthus peut aussi bien être planté en pot qu’en jardinière. Pour favoriser sa multiplication, il faut semer les graines à l’intérieur, environ deux à trois mois avant la dernière gelée printanière. Enfoncées dans le sol et non recouvertes (la lumière est nécessaire à la germination), les graines de lisianthus vont germer au bout de 15 à 21 jours. Pour éviter l’apparition de pourridié, le maintien d’un sol sec est primordial. La propagation par bouture reste possible, néanmoins les meilleurs résultats seront obtenus par semis.

Le lisianthus est certes une plante résistante et paraît ne pas être sujette à des maladies ou des ravageurs, mais il faut toutefois être très vigilant et surveiller de près d’éventuel signe de virus ou de pourriture. En effet, elle n’est pas à l’abri d’une fonte des semis et d’une pourriture grise. Nonobstant, répandre du charbon de bois pourrait contribuer à protéger les semences.

Le lisianthus, pour croître de manière optimale, doit bénéficier d’une période de croissance longue et chaude. Ainsi, afin d’obtenir de meilleurs résultats, une exposition en plein soleil, à l’abri des courants d’air froids, est primordiale. Cependant, il faut tout de même soulever que durant la floraison, une situation ombragée serait plus convenable.

Par ailleurs, le lisianthus a besoin d’être planté dans une terre fertile, parfaitement drainée, avec un sol neutre à alcalin. Il est préférable que l’arrosage se fasse spontanément et régulièrement durant le stade de croissance, et soit réduit pendant la saison hivernale.

Informations à connaître

Auparavant, les indigènes d’Amérique avaient utilisé les fleurs de l’eustoma à des fins curatives.

Si historiquement cette plante a été découverte aux États-Unis dès le 19e siècle, elle est restée dans l’anonymat. Ce n’est qu’au milieu du 20e siècle qu’elle s’est fait connaitre mondialement, grâce aux Japonais qui avaient entrepris des travaux d’hybridation sur cette dernière. Et c’est à partir des années 80 qu’elle a fait son entrée en Europe.

Malgré cette arrivée relativement récente, le lisianthus a effectué une ascension fulgurante dans le monde de la composition florale. Symbole de gratitude et de respect, elle est très prisée en guise de bouquet, mais aussi, et surtout, très prisée en fleurs coupées, notamment grâce à sa durabilité.

Comment s’en procurer ?

Il est possible de trouver le lisianthus à n’importe quel moment de l’année auprès des fleuristes, le prix étant variable d’un commerçant à un autre.

Quitter la version mobile