Jardin

Des étudiants israéliens inventent le pot de fleurs éco-responsable

Pot, De fleurs intelligents
Dans un monde où le recyclage et la protection de l’environnement sont un défi majeur qu’il est crucial de relever, certaines inventions doivent être mises en avant. Lorsque ces dernières permettent en plus de nous faciliter la tâche au quotidien, c’est le combo gagnant ! C’est ce double avantage que nous proposent Gabriel Godley, Petr Pessov et Jalal Massalha, trois étudiants israéliens de l’université de Tel-Aviv avec leur création : un pot de fleurs intelligent conçu à partir de bouteilles en plastique recyclé. Nous allons vous présenter leur projet et vous expliquer comment fonctionne ce système de culture des plantes.

Le projet

Nous allons tout d’abord vous présenter les trois inventeurs qui sont en passe de révolutionner la culture des plantes en pot. Gabriel étudie au sein du département de génie électrique, Petr est en maîtrise « médiation et résolution des conflits », tandis que Jalal étudie la comptabilité et gestion.

Tous les trois étudiants de l’université de Tel-Aviv, ils se sont associés dans un projet de start-up. Leur idée ? Proposer des pots de fleurs intelligents, capables de gérer eux-mêmes leur système d’arrosage. Le plus, c’est que ces supports sont exclusivement réalisés à partir de bouteilles en plastique recyclées. Grâce à ce projet innovant et éco-responsable, ils font actuellement la une des magazines de presse israéliens.

Pour financer ce beau projet et ainsi pouvoir proposer aux cultivateurs de faire des économies en eau, de profiter d’un système intuitif et facile d’accès tout en préservant l’environnement, les trois inventeurs vendent également des végétaux en ligne. Les recettes récoltées sont entièrement mises à profit pour la réalisation des pots de fleurs intelligents.

Pot, De fleurs intelligents

La pollution atmosphérique, due à la forte présence de plastique dans nos sociétés modernes, est un fléau qu’il faut s’employer à réduire massivement. Mais le but final de cette invention est de pouvoir apporter des solutions à la misère et à la faim dans le monde. Grâce à ce système de recyclage des bouteilles d’eau, les déchets plastiques sont transformés en systèmes hydroponiques d’auto-irrigation autonome.

En l’étendant à plus grande échelle, grâce aux fonds qui seront collectés, il sera possible de mettre en place dans l’avenir le même type de système d’irrigation intelligent qui permettrait de créer des zones végétalisées en ville afin de pouvoir accroître la capacité de produire céréales et denrées alimentaires diverses pour nourrir une population plus importante.

Comment ça marche ?

Les bouteilles en plastique proviennent des ménages israéliens auprès de qui les trois étudiants les collectent pour ensuite les recouper et les décorer de façon à créer des pots de fleurs esthétiques en plus d’être fonctionnels. Ils peuvent ensuite y placer leur système d’arrosage autonome qui se présente comme une mèche qui s’enroulera autour des racines de la plante.

Ce process permet de réveiller l’activité des vaisseaux capillaires et de créer un effet de gravité qui attirera l’eau drainée vers le haut, à l’inverse en direction des racines de la plante, lui permettant de s’alimenter en eau. Grâce à ce système, ce pot de fleurs innovant régule de façon autonome la quantité d’eau dont la plante a besoin pour se développer. Le cultivateur n’a ainsi besoin d’alimenter le pot en eau qu’une fois tous les trimestres, ce qui allège sensiblement la tâche, notamment dans le cas d’une grande quantité de végétaux à arroser.

Avec pour but final de rendre la culture plus aisée et accessible au plus grand nombre, cette façon de faire innovante permet en outre de recycler tout en générant des bénéfices et en faisant des économies. Très impliqués dans la protection de l’environnement, ces trois jeunes israéliens aident peu à peu les populations à faire un pas vers la prise de conscience éco-responsable.

Vous l’aurez compris, les pots de fleurs intelligents ne sont qu’une première étape dans ce qui pourrait devenir un projet développé à plus grande échelle. Il pourrait ainsi permettre de résoudre des problématiques écologiques et alimentaires majeures d’ordre mondial. La mise en pratique du projet est bien avancée puisque les pots de fleurs sont actuellement en production et seront très prochainement mis en vente sur le site internet des inventeurs.

Si vous aussi, avez envie de participer à cette démarche tout en vous offrant un pot de fleurs pratique et joli, comptez environ 25 shekels (soit 6.50 €). Pour ce tarif, il vous sera livré une plante dans un pot à système d’irrigation autonome ainsi que les nutriments indispensables à sa croissance.