Jardin

Dégâts dans le gazon : comment éviter les blaireaux ?

Dégâts dans le gazon : comment éviter les blaireaux ?

Appartenant à la classe des omnivores, les blaireaux sont des animaux de 80 centimètres maximum qui peuvent facilement élire domicile dans un jardin. Ils sont reconnaissables à leur tête à deux rayures blanc-noir et leur corps massif grisâtre. Ils sont détestés des hommes à cause de leur effet dévastateur. Ils peuvent détruire en une nuit tout le gazon d’une pelouse. Cependant, il existe des astuces efficaces pour les tenir éloignés d’un territoire sans les supprimer. En voici quelques-unes.

Installer une barrière électrique

La présence d’un blaireau dans un jardin peut être nuisible au gazon. À la recherche de sa nourriture, il peut creuser profondément jusqu’à cinq mètres de profondeur sous terre. Des solutions non dangereuses sont envisageables pour empêcher l’animal d’installer ses galeries souterraines. Une clôture électrique à piles en est une. Son installation demande quelques coûts, mais elle vise à protéger les animaux domestiques et la faune.

Son fonctionnement demeure très simple et très efficace. Il est souvent détaillé dans le guide d’utilisation des fabricants. Généralement, il faut l’allumer tous les soirs et l’éteindre tous les matins. C’est aussi un moyen sûr pour dissuader tous les animaux nocturnes.

Utiliser un chiffon imbibé d’un combustible

Les blaireaux sont des animaux nuisibles qui se nourrissent non seulement des insectes et des larves, mais aussi de la végétation. Une autre méthode non toxique pour leur faire peur est un chiffon imbibé de combustible comme le kérosène. Cela les repousse.

Pour empêcher l’intrusion des blaireaux dans un jardin, certaines personnes font usage d’insecticides ou de larvicides. Même si ces méthodes sont efficaces, ils ne sont pas suffisants, car les blaireaux ne recherchent pas que les insectes. Un chiffon imprégné de kérosène apparait plus efficace que ces dernières.

Par ailleurs, la méthode traditionnelle du chiffon imbibé de combustible est interdite dans de nombreuses régions. En effet, son utilisation sur une longue période peut contaminer le sol. C’est pourquoi son usage demeure peu encouragé.

Installer un dispositif sonore

Utiliser un dispositif sonore empêche également les blaireaux de causer des dégâts dans le gazon. Une radio par exemple peut rester allumée toute la nuit dans le jardin. Pour ne pas incommoder les voisins, le volume sera réglé à un niveau convenable. Sa présence simule la présence humaine sur la pelouse et fait fuir les animaux nocturnes.

Dégâts dans le gazon : comment éviter les blaireaux ?

Un autre dispositif sonore qui peut être utilisé est les CD usés attachés à un fil avec du papier alu. Le tout sera suspendu à un arbre. Dans la nuit, il dissuade les blaireaux nuisibles et dans la journée, son effet miroir chasse les oiseaux. Toutefois, les dispositifs sonores ont un effet limité, car avec le temps les blaireaux s’habituent aux sons gênants.

Utiliser l’huile d’Olbas et la citronnelle

L’huile d’Olbas et la citronnelle peuvent être également utilisées pour éviter l’intrusion des blaireaux dans le jardin. Leur odeur les rebute. Pour cela, il faut que les animaux sentent vraiment leur présence. Ces deux huiles doivent être fréquemment appliquées afin que le jardin soit imprégné de leur odeur.

Utiliser l’urine masculine

Le règne animal a ses règles auxquelles les blaireaux obéissent aussi. Précisions que ces omnivores font partie des animaux territoriaux, ce qui signifie qu’ils sont constamment en quête de nouveaux territoires. Pour marquer une limite aux leurs, il est possible d’utiliser l’urine d’un homme.

Avant de le vaporiser sur le gazon, il faut le diluer dans de l’eau afin qu’il sente moins. C’est un exercice à renouveler toutes les semaines afin que l’odeur ne disparaisse pas. Il sera sans doute mal perçu par les voisins. Il faudra donc le faire en toute discrétion.

Pour conclure, les blaireaux sont des animaux nuisibles qui peuvent détruire tout un gazon en une nuit à la recherche de leur nourriture. Cependant, ils ne sont pas à supprimer. Les astuces présentées dans cet article sont efficaces et pratiques. Leur application éloigne les animaux nocturnes du jardin sans porter atteinte à leur vie.

 

 

Dégâts dans le gazon : comment éviter les blaireaux ?

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.