A LA UNEJardin

Comment se déroule la plantation de l’olivier ?

Comment se déroule la plantation de l’olivier ?

L’olivier est une plante séduisante surtout par sa silhouette noueuse, son feuillage gris vert persistant et ses fruits beaux. C’est un arbre qui se cultive partout en pot ou en bac. Mais avant de planter un olivier en pleine terre, il est important de respecter quelques règles. Celles-ci sont essentielles pour récolter des olives vertes ou des olives noires. Voici plus d’amples informations sur la manière de planter un olivier.

Ce qu’il faut savoir sur l’olivier

De son vrai nom Olea europea, l’olivier est un arbre fruitier qui mesure entre 3 et 4 m de haut. Il pousse très bien dans le bassin méditerranéen. Il est doté d’un feuillage persistant. C’est un arbre à feuilles qui peut repousser malgré le gel ou le feu. Les oliviers ont la particularité de vivre pendant des siècles. Ils impressionnent surtout par la beauté de leurs fruits et leur magnifique tronc noueux.

L’olivier a une croissance lente. Il prend du temps pour arriver à maturité. Son tronc est de couleur grise, noire, striée et souvent noueuse et crevassée. C’est un arbre qui convient bien à la décoration. Les reflets argentés de son feuillage peuvent se fondre aisément dans un décor. Entre avril et juin, l’olivier produit des centaines de fleurs blanches.

Cet arbre produit les olives à partir de la nouaison qui débute en juin. Au départ, les fruits sont verts. Ensuite, ils grossissent et changent de couleur pour devenir violets, puis noirs.

Où planter l’olivier ?

L’olivier peut être planté dans toutes les régions, mais il ne fructifie que dans les régions où les températures hivernales sont au-dessus de 10 ° C. En dessous de cette température, il faut choisir un olivier issu des zones oléicoles froides.

L’olivier est un arbre fruitier qui peut résister au gel jusqu’à -15 °C, à condition qu’il évolue dans un hiver sec. Si vous êtes dans une région aux hivers plus rudes, privilégiez la culture en bac. Durant l’hiver, il faut le mettre dans une pièce sèche, lumineuse et fraîche. À noter que l’olivier dispose d’une bonne capacité de transplantation et de culture en bac.

Avant de choisir le lieu de plantation de l’olivier, vous devez réaliser une expertise de sol. Sachez que cet arbre de bonne consistance tolère un peu les variations de pH du sol. Cependant, il faut éviter de le planter dans un terrain trop pentu ou dans un sol humide.

Les sols filtrants composés de graviers ou de cailloux conviennent mieux à la culture de l’olivier que les terres trop argileuses et asphyxiantes. Mais si votre sol est spongieux, nous vous conseillons d’effectuer des travaux de drainage. Concrètement, l’olivier est une plante qui apprécie le soleil, la chaleur et les sols secs et bien drainés.

Par principe, l’olivier n’aime pas être exposé aux vents très forts. Sa croissance est lente. Il a besoin des longues années pour bien s’installer. L’un de ses avantages réside dans ses racines discrètes. Elles ne débordent pas. L’olivier apparaît ainsi comme un arbre de choix pour les bordures de piscine.

Comment planter l’olivier ?

La plantation d’un olivier se déroule en plusieurs étapes.

La préparation du terrain

La préparation du terrain est une étape importante pour planter l’olivier, car elle permet à l’arbre de grandir dans de bonnes conditions. D’ailleurs, vous pouvez faire appel à un professionnel pour vous orienter.

Pour commencer, vous devez savoir que l’olivier ne se développe pas dans une eau stagnante. C’est pourquoi le terrain doit être bien drainé si le sol est trop humide et spongieux. Pour ce faire, optez pour un drain artificiel. L’autre option est de creuser le terrain et d’ajouter un lit de grosses pierres, de gros graviers, puis de graviers et une couche de sable en surface. Cette astuce convient mieux aux personnes qui vivent dans une région pluvieuse ou qui sont confrontées à une nappe phréatique.

La plantation

La plantation de l’olivier se fait généralement au printemps (mi-mars et mi-juin) dans la zone oléicole française. Cette règle générale ne concerne pas la Corse et le Roussillon où il est possible de le planter dès l’automne. Sachez que l’olivier est sensible aux températures en dessous de 6 °C durant les premiers mois suivant sa semence.

Si vous achetez les plants d’oliviers chez un pépiniériste, nous vous conseillons de conserver intégralement la motte. Mais avant, vous devez d’abord démêler les racines formées en chignon.

Voici comment planter un olivier :

  • Enterrez le jeune olivier dans un trou de 5 cm environ ;
  • Installez un tuteur de 2 m à 2,5 m de hauteur et de 5 à 8 cm de diamètre. Il doit être capable de résister aux intempéries pendant 3 à 4 ans ;
  • Enfoncez le tuteur dans un trou d’au moins 60 cm ;
  • Prévoyez une cuvette de 50 cm de diamètre autour du jeune olivier ;
  • Remplissez la cuvette de 10 à 20 l d’eau par plante ;
  • Attachez l’olivier à son tuteur.

Si la plantation se fait dans un bac, vous devez prévoir un bon drainage au fond de la boîte. Dans ce cas, l’arrosage se fait à chaque fois que la terre est sèche. Vous devez aussi reposer l’arbre tous les 2 ou 3 ans.

Quelle est la bonne période pour planter l’olivier ?

La période pour planter l’olivier dépend de chaque région et de la terre de votre jardin. En effet, l’olivier est une plante qui déteste le gel. Par conséquent, vous pouvez planter les oliviers de Provence durant toutes les périodes de l’année, à l’exception des périodes de gel.

Comme tous les arbres, l’olivier reprend vie avant le début de l’hiver, donc quand le sol est chaud. Cependant, un olivier planté durant les périodes de fortes chaleurs a besoin d’arrosage pendant les 4 premiers mois.

Par mesure de précaution, nous vous conseillons de planter vos oliviers entre mars et juillet. Dans une région chaude, il faut un arrosage régulier durant tout l’été. Le paillage se révèle aussi nécessaire pour maintenir l’humidité.

Bon à savoir : il faut tailler vos oliviers à l’automne si vous êtes dans une région où il ne gèle pas. Dans les autres régions, la taille de l’olivier doit se faire au printemps. Sachez qu’il ne faut jamais tailler vos oliviers en hiver, car cela pourrait ralentir son développement.

Pour tailler un olivier, il faut enlever les branches qui poussent au pied de l’arbre. Ensuite, il faut couper les branches qui tombent vers le sol. Enfin, il faut aérer le cœur de l’arbre en enlevant les branches qui poussent vers l’intérieur.

 

Comment se déroule la plantation de l’olivier ?

Passionné par l’art de créer des espaces chaleureux, je partage dans chaque article ma fascination pour le design intérieur et les tendances décoratives, invitant les lecteurs à transformer leur maison en un lieu qui reflète leur personnalité et leur style de vie. Avec une plume inspirante, je m’efforce de guider chacun vers un chez-soi empreint d’harmonie et de caractère.