Site icon La Maison Idéale : décoration bricolage travaux et entretien de la maison

Comment planter et entretenir le bégonia ?

bégonia rose

Qui n’aimerait pas avoir un jardin bien soigné avec de jolies fleurs dont les couleurs vives donneraient un contraste éclatant avec la verdure fraîche. Certaines personnes qui n’ont pas assez d’espace pour cultiver choisissent de créer un jardin d’appartement ou de faire un jardin en bouteilles. Quelles plantes choisir pour son jardin ? Le bégonia est une des plantes les plus appréciées pour ses fleurs et sa couleur. Mais comment réussir à planter et à entretenir le bégonia dans son jardin ? Découvrez cela ici !

Le bégonia en quelques mots

Le nom bégonia vient de bégoniacée, une famille de plante angiosperme, originaire d’Amérique du Sud. De type herbacé vivace, le bégonia n’a pas de tige, mais est de forme buissonneuse. C’est une plante à fleurs qui offre une belle floraison en été et au printemps. Le bégonia peut atteindre une hauteur de 30 à 60 cm. Un autre aspect particulier du bégonia est que c’est une plante comestible. Il peut être utilisé comme décoration en art culinaire, mais aussi pour réaliser des confitures acidulées.

On distingue plusieurs espèces aux formes et aux couleurs différentes : rose, blanc, rouge, orange et jaune. Il existe aussi des variétés de cette plante à fleurs comme le bégonia à massif, le bégonia bambou, le bégonia rex, le bégonia rustique, le bégonia erecta… Certains ont un feuillage persistant et d’autres à feuilles caduques.

Les plus rencontrés sont souvent les bégonias tubéreux qui sont appréciés pour ses grandes fleurs simples ou doubles. Pour la culture en intérieur, les rhizomateux ou les bégonias rex sont les plus optés pour ces feuilles verruqueuses. Sans oublier les bégonias bambusiformes aux feuilles pointues et ovales avec des petites taches argentées.

Réussir la plantation du bégonia

La plantation du bégonia dépend des conditions atmosphériques de votre intérieur. Si vous choisissez de faire un jardin d’appartement. Il faut un endroit avec suffisamment de lumière, une température normale et de l’humidité optimale. Vous pouvez le planter dans un pot et le mettre dans un coin ensoleillé de la terrasse ou sur un appui de fenêtre. Dans ces cas-là, il vous faut choisir une espèce au port retombant tel que le bégonia tubéreux.

En extérieur, la plantation du bégonia doit se faire sur un sol fertile riche en humus et bien drainé. Il faut éviter le sol trop humide pour éviter la décomposition. Néanmoins, choisissez un endroit semi-ombragé pour éviter l’exposition directe au soleil. Si votre espace jardin est ouvert au grand soleil, optez pour la plantation des bégonias à feuilles pourpres qui sont plus résistants.

À noter que les bégonias sont détaillés dans les magasins de fleurs sous forme de bulbes. Donc, il faut faire attention à la profondeur de la plantation : 2 à 3 cm de profondeur et un espacement de 20 à 25 cm. Les tiges poussent depuis la partie creuse du bulbe. Il faut donc s’assurer que cette partie soit placée en haut au moment de sa plantation. Le mois d’avril et mai, dès la fin de gelées est la période favorable pour la culture des bégonias. La multiplication du bégonia est possible par bouturage des tiges ou en divisant le tubercule avec au minimum un bourgeon.

Bien entretenir le bégonia

La santé des plantes dépend de plusieurs choses : l’éclairage, l’eau, l’engrais, la température et l’humidité. En règle générale, pour le bégonia, il faut un éclairage suffisant et sans exposition directe au soleil pour éviter d’avoir des feuilles pâles et peu de fleurs. Il faut aussi arroser vos plantes régulièrement. Vous ne devez pas attendre que les feuilles commencent à se flétrir. Pour savoir que vos plantes ont besoin d’être arrosées, il vous suffit de tâter la terre avec le doigt à quelques centimètres de profondeur. Si vous sentez qu’elle est sèche, arrosez beaucoup plus sans mettre le fond du pot en excès d’eau, car trop d’humidité peut tuer la plante. De temps à autre, aérez vos plantes en remuant la terre superficielle. Éliminer les fleurs fanées pour favoriser la repousse de nouvelles fleurs et assurer une longue floraison.

Comme toute autre plantation, le bégonia a besoin non seulement d’eau, mais aussi d’engrais pour se nourrir. Celui-ci doit contenir de la potasse, de l’azote et du phosphore, surtout pour les plantes en intérieur. Dès que vous apercevez que vos plantes commencent à fleurir, ajouter de l’engrais. L’idéal est d’en ajouter deux fois par mois en arrosant avant chaque assaisonnement pour éviter la brûlure des radicelles.

Il y existe des mesures préventives contre les maladies et les parasites. La plupart des pucerons et acariens sont invisibles, mais les dégâts qu’ils provoquent démontrent leur présence. Dans ce cas, isolez votre plante malade et éliminez les parasites en nettoyant les feuilles. Au cas où votre plante présente une infection grave, utilisez un insecticide à pulvériser tout en respectant son mode d’emploi. Il vaut mieux tenir éloignée la plante malade des autres avant et pendant les soins pour éviter une contamination.

Quitter la version mobile