Jardin

Comment conserver une eau claire dans son bassin ?

bassin

Une eau claire dans un bassin constitue un cadre sain et naturel pour la santé des poissons et des plantes. L’installation des systèmes de filtration et d’élimination des déchets ne fonctionne toujours pas sur le long terme. En présence des particules de saletés microscopiques, l’eau devient très vite trouble et verte. Plusieurs éléments peuvent causer cet état de choses. Des techniques existent pour lutter contre la turbidité de l’eau. Voici plus de détails sur le sujet.

Les différents types de turbidité d’une eau

La turbidité se définit comme la capacité de l’eau à diffuser ou à laisser pénétrer la lumière. Elle détermine la couleur d’une eau. Elle change d’aperçue en présence d’une particule ou d’un micro organique vivant ou détritique. Nous distinguons plusieurs types de turbidité.

Turbidité blanchâtre

Une eau claire dans un bassin qui devient blanchâtre est due à la multiplication excessive de bactéries. Elle ressemble à un voile blanc qui couvre tout le réceptacle. Cet état peut être causé par la poussière, les déchets et saletés, etc.

Turbidité verdâtre

Aussi appelée « eau verte », elle est souvent causée par la présence d’algues flottantes. Ces derniers forment un tapis vaste au fond du bassin. Ils affaiblissent la teneur de l’eau en oxygène, ce qui rend moins efficace l’effet des bactéries aérobies.

bassin

Turbidité brunâtre

Une eau claire dans un bassin qui prend une apparence brunâtre est liée à des matières organiques présentes au fond de l’eau.

Pour rendre toujours claire une eau de bassin, des méthodes simples et efficaces existent.

Utiliser un stérilisateur d’eau UV pour bassin

Un stérilisateur UV pour bassin apparait comme un moyen simple et économique pour rendre claire une eau. Il est utilisé pour lutter contre la prolifération des algues dans un réceptacle. Son fonctionnement est simple.

Une fois installé, l’eau du bassin coule désormais en couches fines entre le boîtier de l’appareil et une buse quartz. Ainsi, les rayons UV-C s’introduisent dans les eaux en circulation et réduisent à néant les cellules des algues, les spores des champignons, les bactéries, de même que les stades parasitaires de micro organiques. Cela inhibe l’action de tous les virus contenus dans l’eau. Conséquence, l’eau devient claire.

Par ailleurs, un stérilisateur UV d’eau de bassin empêche aussi la prolifération des algues filamenteuses, car il détruit leurs spores. La teneur en germes de l’eau étant réduite, les risques d’infections des animaux sont aussi presque inexistants. Les poissons vivent ainsi dans un environnement salubre et propice à leur développement. L’avantage de cet outil, c’est qu’il n’agit pas négativement sur les germes nettoyants du système de filtration.

Installer un système de filtration

Un système de filtration apparait nécessaire, voire indispensable pour rendre claire une eau de bassin. Il protège le bassin de la prolifération des bactéries contenues dans l’eau. Il contribue aussi au maintien de l’équilibre du réceptacle notamment pour les petits modèles. Il rend transparente l’eau, ce qui est utile pour le bien-être de toute vie aquatique. Il se constitue d’une pompe de filtration, d’un stérilisateur UV et d’un filtre pour bassin. Chaque élément joue un rôle bien précis.

  • la pompe de filtration alimente le filtre pour bassin ;
  • le stérilisateur inhibe l’action des germes et micros organiques ;
  • le filtre pour bassin joue le rôle d’épuration biomécanique.

Pour garder toujours claire une eau de bassin, le système de filtration doit rester allumer tous les jours de l’année.  

Les autres moyens pour avoir une eau claire de bassin

En dehors d’un système de filtration et d’un stérilisateur d’eau UV, d’autres alternatives moins couteuses permettent aussi d’améliorer la qualité de l’eau.

Les produits pour détruire la vase

Des produits spécialement conçus permettent d’avoir un bassin clair. Ils se révèlent sans danger pour les plantes et poissons. Ils sont utilisés généralement dans le traitement des piscines classiques. Il s’agit notamment des bactéries qui détruisent les matières organiques et améliorent la qualité de l’eau.

Ces bactéries sont disponibles sous forme de poudre et sous forme liquide. Le premier s’utilise pour un traitement à long terme et le second pour un traitement à court terme. Toutefois, le système de filtration et le stérilisateur UV doivent être arrêtés lors de leur utilisation. Cela leur permet de bien se fixer dans le bassin.

Par ailleurs, ces produits procurent la dureté à l’eau (valeur GH). C’est l’élément essentiel pour obtenir une eau claire dans un bassin. En effet, ils apportent le calcium et le magnésium nécessaires à l’obtention de cet état liquide.

bassin

Installer des plantes à oxygène

La présence des plantes à oxygène contribue également à rendre une eau de bassin claire. Elles s’accrochent au fond du bassin afin de diffuser de l’oxygène dans tout l’étang. Elles présentent plusieurs avantages :

  • amélioration de la qualité de l’eau pour la vie aquatique ;
  • réduction de la présence des algues vertes ;
  • zones de protection et de refuge des poissons ;
  • assure la dureté de l’eau…

Elles sont aussi nécessaires pour établir un équilibre entre les poissons et la nature. Avant de placer les plantes à oxygène dans un bassin, l’eau doit être d’abord claire. Cela leur permet de bien pousser.

Utiliser un aspirateur de vase

Une couche de vase peut troubler la clarté de l’eau d’un bassin. Elle est formée par les matières organiques qui tombent dans l’étang. Pour détruire cette surface, un aspirateur de vase apparait utile. Toutefois, il est conseillé de n’enlever qu’une partie, car elle contribue aussi à l’équilibre biologique du bassin.

Lutter contre les algues filamenteuses

Les algues filamenteuses sont responsables de la couleur verte de l’eau de bassin. Elles sont dues à la décomposition bactérienne des excréments et nourritures des poissons, à la diminution de l’oxygène et la présence des feuilles d’arbres. Cependant, elles contribuent au maintien de l’équilibre de l’eau lorsqu’elles demeurent en faible quantité.

Pour combattre les algues filamenteuses, il faut augmenter l’oxygénation de l’eau et installer des plantes flottantes. Il s’agit des phragmites, des grenouillettes, des potamots, des laitues d’eau, des jacinthes, des châtaignes d’eau… Ces plantes peuvent occuper 50 à 60 % de la surface de l’eau. Elles concurrencent les plantes filamenteuses au niveau des nutriments et bloquent la lumière.

Ces méthodes précitées permettent de rendre une eau de bassin claire. Elles veillent à la dureté de l’eau et garantissent une production suffisante de l’oxygène. Ainsi, l’équilibre de l’eau et la survie de la vie aquatique sont garantis.