Site icon La Maison Idéale : décoration bricolage travaux et entretien de la maison

Comment bien prendre soin de son Bromélia ?

Bromélia rose

Si vous souhaitez apporter une touche exotique à votre décoration de jardin ou à votre espace intérieur, un bromélia reste le candidat parfait. Originaire d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et des Antilles, il est une plante épiphyte appartenant à la famille des broméliacées. Ses feuilles persistantes et sa floraison estivale en couleur lui permettent de se démarquer parmi la variété de plantes. Cependant, si vous souhaitez prendre soin d’un bromélia, ce guide vous aidera à mieux connaître les bonnes techniques pour arroser, faire fleurir ou réussir un rempotage.

S’occuper d’un Bromélia

Comme toutes les plantes vertes tropicales, le bromélia peut s’épanouir dans divers endroits, que cela soit dans une serre, sur une terrasse ou même en pleine terre. Il reste très agréable en donnant un effet égayé dans un espace. Cette plante à inflorescence existe en une multitude de variétés avec différentes formes et différente couleur telles que l’orange, la rose, le bleu, le jaune, le rouge, etc.

Pour favoriser sa croissance, vous avez besoin de le placer dans un bon endroit. Le bromélia adore l’humidité, ainsi, il aura sa place dans une cuisine et une salle de bain. Comme il a besoin de lumière, il ne faut pas néanmoins l’exposer sous le coup de soleil. Ainsi, mettez-le dans une zone ombrée, à l’extérieur, car à l’état sauvage, il a tendance à pousser près d’un arbre ou sur l’arbre.

Le bromélia requiert de la terre légère bien drainée. Un mélange de sable et de terre humifère comme le terreau suffirait donc pour sa croissance. Or, certaines variétés aiment aussi se développer avec l’utilisation de la mousse. Le mettre dans un pot peu profond est vivement conseillé afin d’obtenir un bon résultat.

Arroser un Bromélia

Le développement d’un bromélia requiert un entretien spécifique. Pour cela, vous aurez besoin d’une bonne technique pour l’arroser ainsi qu’un bon engrais.

Quelle technique d’arrosage adopter ?

La croissance d’un bromélia repose sur son arrosage fréquent surtout dans les saisons chaudes. De ce fait, arrosez-le avec de l’eau de pluie ou de l’eau non calcaire. Cela lui évitera des carences en chlore provoquant le jaunissement des feuilles.

À une température ambiante, versez directement l’eau au milieu des feuilles en rosette, elles vont régulariser le débit de l’eau. Procédez à un deuxième arrosage une fois que la surface s’assèche. Veillez à ce que l’eau ne stagne pas dans votre pot, cela évite le risque de pourrir les racines plus rapidement. L’idéal pour un bromélia reste l’arrosage avec une petite quantité d’eau, une fois par semaine.

Quels engrais utiliser ?

En général, le bromélia n’a pas vraiment besoin d’un engrais pour son développement. Il se limite aux nutriments trouvés dans l’eau. Or, un engrais riche en azote tel utilisé pour les orchidées reste une possibilité, à titre occasionnel.

Faire épanouir le Bromélia

Durant toute sa vie, un bromélia n’effectue qu’une unique floraison. Pourtant, celle-ci peut subsister jusqu’à six mois. La plante laisse toujours derrière elle une nouvelle pousse ou rejet une fois que la floraison prend fin. Pas besoin de couper les feuilles, car celles qui vont faner laisseront apparaître les rejets. Ce rejet fleurira à son tour et le processus se répétera tant que la plante reste en vie.

Vous devez néanmoins mettre les rejets dans un nouveau pot afin qu’ils puissent s’accroître normalement. De ce fait, cette nouvelle pousse doit être replantée dans un terreau mélangé avec du sable. Or, attendez à ce qu’un rejet prenne des mois ou des années pour fleurir.

Si l’impatience vous ronge, voici une astuce facile pour que votre bébé bromélia pousse plus rapidement. Enrobez votre plante avec un sac en plastique. Ensuite, placez des pommes mûres à l’intérieur de ce sac en laissant le tout durant la nuit. Vous verrez que des fleurs vont apparaître au bout de six semaines. En effet, ces pommes favorisent l’émission d’éthylène qui accélère la floraison.

La meilleure technique de rempotage d’un Bromélia

Le rempotage se définit comme le transfert d’une plante dans un pot, accompagné d’un terreau neuf. Pour un bromélia, un rempotage s’avère nécessaire dans le cas où son pot l’encombrerait. Cette action peut s’effectuer souvent tous les deux ans.

Cependant, choisissez d’adopter cette technique lorsque le printemps débute, tout en munissant des accessoires adéquats. Le rempotage requiert de ce fait un pot plus grand que l’ancien. Vous pouvez choisir un pot en plastique ou en terre cuite selon votre préférence. Assurez-vous aussi que les mélanges de terre restent conformes à ce qu’un bromélia préfère le plus.

Le taillage d’un Bromélia

Puisqu’un bromélia prend des mois à faner lorsqu’il fleurit, c’est aussi important de savoir le bon moment pour couper ses fleurs. Tailler la fleur juste au moment de sa floraison serait une grave erreur.

Si vous souhaitez prendre les fleurs d’un bromélia, attendez d’abord que les premiers rejets apparaissent sous ses feuilles. Ainsi, vous obtiendrez de belles fleurs décoratives dans une vase et en même temps, vous laissez de nouvelles pousses fleurir à leur tour en toute sérénité.

La prévention à adopter

La propriété persistante d’un bromélia fait aussi d’elle une plante vraiment résistante aux parasites et aux maladies. Même si elle est facile d’entretien, vous devez la surveiller quelquefois, surtout durant la saison hivernale. Lorsque le froid arrive, prenez garde des cochenilles et des pucerons puisqu’ils peuvent manger son feuillage plus rapidement.

Pour prévenir de ces attaques, utilisez un mélange d’eau et du savon noir. Pulvériser cette solution sur les feuilles tout en aérant la plante. Cette technique reste valable, peu importe l’endroit où vous allez poser votre bromélia, à l’extérieur ou à l’intérieur de votre maison.

Broméliacées : les 7 choses à connaître !

Les plantes appartenant à la famille des broméliacées se caractérisent avec ses feuillages brillants et ses fleurs colorées. Pour mieux connaître ces variétés, voici sept faits à découvrir sur les broméliacées.

1.      Les broméliacées possèdent plusieurs variétés

Plus de 2700 variétés de broméliacées existent, dont 2400 espèces sont des épiphytes poussant sur les arbres. Si vous souhaitez entretenir des broméliacées, voici quelques variétés que vous pouvez trouver facilement : Tillandsia, Vriesea, Aechmania, Guzmania ou encore la Neoregelia.

2.      Certaines broméliacées existent en fruits

Les variétés ne sont pas toutes des fleurs, en effet il existe bien des broméliacées en fruits. Vous pouvez les trouver au marché, dans les rayons fruits exotiques à savoir le Vriesea, l’ananas ou même la Guzmania.

3.      Ils puisent les nutriments dans leurs feuilles

Les racines servent à apporter de l’équilibre aux broméliacées. C’est aux feuilles de se charger de transférer les nutriments comme elles absorbent l’eau.

4.      Les broméliacées poussent toutes les saisons

À la différence des plantes de saison, les broméliacées restent présentes toute l’année. Elles peuvent résister à toutes les saisons dans de bonnes conditions, soit à l’intérieur avec une température chaude, mais constante.

5.      La floraison ne s’effectue qu’une seule fois

La spécificité des broméliacées se trouve aussi dans sa manière de fleurir. En effet, une plante fleurira une seule fois. Cependant, de nouvelles plantules voient le jour à chaque fin de floraison.

6.      Les fleurs durent très longtemps

Si certaines variétés possèdent un temps de floraison assez court, les fleurs des broméliacées quant à elles durent des mois. Cette durée dépend de l’âge de la plante, en moyenne une fleur peut durer un semestre.

7.      Les broméliacées n’attirent pas les nuisibles

L’avantage des broméliacées repose sur sa propriété qui n’attire pas les nuisibles. À condition que vous ne procédiez pas à un arrosage à haute fréquence et que la plante se trouve dans un endroit bien aéré.

Quitter la version mobile