Jardin

Changement de saison : comment préparer votre piscine ?

changement de saison comment preparer votre piscine.jpg

Vous avez une piscine chez vous et vous êtes soucieux de son entretien en toute saison ? Découvrez nos meilleurs conseils pour préparer et entretenir votre piscine pour faire face au changement de saison.

Préparer sa piscine pour l’hiver

L’entretien d’une piscine comprend trois principales étapes : la préparation du bassin avant l’été, l’entretien durant la saison estivale et à l’arrivée de l’automne. Durant tout le processus de préparation et d’entretien de votre piscine, vous aurez besoin d’outils adaptés. Sachez qu’il est possible de se rendre dans un magasin de piscine à Avignon Le Pontet pour vous procurer du bon matériel de piscine. Concrètement, il existe trois options pour conserver votre piscine pendant l’hiver.

Le chauffage

Si vous souhaitez profiter de votre bassin pendant l’hiver, le chauffage est une solution qui s’offre à vous. Pour que l’eau de votre piscine soit confortable pour vous, la température thermique du bassin doit être comprise entre 20 et 27 °C. En France, la technique la plus utilisée pour obtenir une telle température durant l’hiver est l’installation d’une pompe à chaleur pour piscine. De plus, vous pouvez également utiliser un échangeur à coupler avec le dispositif de chauffage de votre maison. Si vous avez un budget réduit, vous pouvez toujours opter pour un réchauffeur électrique. Toutefois, son utilisation est assez ponctuelle.

entretien piscine changement saison

L’hivernage actif

En hiver, la piscine n’est pas utilisée. Pendant cette saison, la température de l’eau chute donc pour atteindre environ 12 °C. Les algues et les microalgues ne peuvent ainsi plus se former. Il faut alors engager les opérations d’entretien pour maintenir la qualité de l’eau et garantir un bon démarrage de la piscine lors de la saison estivale.

L’hivernage actif ou dynamique est un semi-hivernage pendant lequel la filtration de la piscine est active. Celle-ci fonctionne deux à trois heures par jour. Vous pouvez enclencher le processus manuellement ou déclencher la filtration de manière automatique pendant la durée qui vous convient. Il s’agit de l’hivernage le plus facile à mettre en œuvre, il convient aux régions ensoleillées.

L’hivernage passif

Ce type d’hivernage consiste à la mise à l’arrêt total de votre piscine durant une période donnée. Cette méthode convient bien aux régions froides ou aux piscines qui ne seront pas du tout utilisées pendant l’hiver. Pour cela, il faudra vider et nettoyer correctement votre piscine à l’aide d’un robot nettoyeur de piscine si possible. Veillez également à ce que les installations et équipements de la piscine soient propres et sans impuretés.

Après avoir accompli toutes ces actions, il faudra arrêter la filtration de l’eau et procéder à une purge des tuyaux de la piscine. Assurez-vous d’utiliser les produits d’entretien et les équipements corrects afin que l’hivernage soit un succès. Le redémarrage de votre piscine sera ainsi plus facile.

Remettre sa piscine en route après l’hiver

Lorsque la belle saison fait son grand retour, il faut que la piscine soit prête pour que vous en profitiez pleinement. Le redémarrage de votre piscine est relativement simple, surtout lorsque l’hivernage a bien été effectué. La mise en marche de votre piscine se fait en quelques étapes simples.

Préparez la piscine avant la fin de l’hiver

Ici, il faut anticiper la mise en route de votre piscine et s’y mettre très tôt. Il vaut en effet mieux commencer à préparer votre piscine quand les températures sont encore un peu basses. Cette astuce sert à obtenir une bonne qualité pour l’eau de votre piscine. De plus, elle vous permet de vérifier si votre équipement est toujours en état et de voir si le système de filtration fonctionne encore.

Nettoyez la piscine

Après avoir effectué tous les contrôles d’usage, retirez tous les équipements, puis récurez la piscine en profondeur. Surtout, n’oubliez pas les parois du bassin et la ligne d’eau. Pour le nettoyage, vous avez le choix entre la position « égout » et la position de « filtration ». Une fois que la piscine est propre, replacez les bons équipements à leurs places.

Procédez aux contrôles d’usage

Pour que votre piscine soit en état, de nombreux contrôles s’imposent. Outre la vérification régulière du système de filtration, il faut également contrôler la quantité de désinfectant présent dans l’eau. Il s’agit notamment du PH, du chlore et du Titre alcalimétrique complet (TAC) qui contribuent au traitement de l’eau.

Si ces produits d’entretien sont présents en quantité suffisante, vous n’aurez pas à craindre l’apparition d’algues d’eau. Enfin, vous pourrez installer un bon système d’éclairage pour piscine afin d’achever en beauté la préparation de votre bassin aquatique. Suivez donc ces conseils pour une préparation efficace de votre piscine.

Commentaires