Site icon La Maison Idéale : décoration bricolage travaux et entretien de la maison

Traiter le bois avec l’huile de lin et l’essence de Térébenthine

huile

huile

Le bois, quelles que soient ses caractéristiques est enclin à perdre de son intégrité si rien n’est fait dans ce sens. Ainsi, afin que le bois préserve sa beauté d’origine tout en résistant aux intempéries, il est indispensable de le traiter convenablement. L’huile de lin mélangé à l’essence de Térébenthine constitue l’une des meilleures solutions naturelles de traitement de bois dont on ne peut se passer : elle respecte autant le bois que l’environnement. Les détails !

Les vertus de l’huile de lin et l’essence de térébenthine

L’huile de lin imprègne le bois et lui confère sa propriété hydrofuge afin de le protéger de l’humidité. Outre les bois exotiques, l’huile de lin peut être utilisée pour traiter toutes les essences de bois. En effet, elle permet de soigner également le mobilier d’intérieur, les parquets, les escaliers ou encore les plans de travail. L’huile de lin protège et nourrit le bois en profondeur tout en lui apportant brillance et résistance.

Avant de l’utiliser pour traiter les bois extérieurs, il est recommandé d’y ajouter un filtre UV ou des pigments protecteurs parce que l’huile de lin a tendance à noircir au contact prolongé du soleil et de l’humidité. Pour prendre soin du bois avec l’huile de lin, on ajoute souvent l’essence de térébenthine.

L’essence de térébenthine est une huile essentielle très efficace prisée par les artistes peintres. Son rôle est de permettre une meilleure pénétrance de l’huile de lin dans le bois en la fluidification de cette dernière. À l’instar de tout solvant, il est conseillé de ne pas inhaler l’essence de térébenthine. De même, le port de gants de protection est indispensable avant toute manipulation.

Mélange huile de lin et essence de térébenthine : dans quelles proportions ?

D’abord, il faut tenir compte du type d’essence de bois sur lequel le mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine sera appliqué. En termes clairs, sur un bois dur comme le chêne il faut prévoir plus d’essence de térébenthine. Cependant, sur des bois tendres comme le pin, il faudra une proportion moins importante de térébenthine, car ce type de bois s’imprègne plus rapidement.

De manière générale, voici les proportions de dosage préconisées :

Pour information, on estime qu’avec un litre de ce mélange huile de lin et essence de térébenthine, il est possible de traiter 10 m² de surface en bois.

Traitement du bois avec l’huile de lin et l’essence de térébenthine : comment appliquer ?

Avant toute chose, il faut s’assurer que le support ou le bois destiné à recevoir le mélange soit bien apprêté : propre, sec et dégraissé. C’est une condition sine qua non pour que le traitement soit totalement réussi. À ce titre, le bois ne doit comporter aucun résidu, même pas les résidus d’un traitement antérieur. Si nécessaire, il faut poncer, décaper le bois pour le rendre ultra lisse. Ensuite, étaler au pinceau le mélange en suivant le sens du bois.

Après quinze minutes, se servir d’un chiffon non pelucheux pour éliminer le surplus d’huile non absorbé par le bois. Poncer si nécessaire à l’aide d’un grain très fin puis appliquer les couches suivantes en suivant la même procédure. Lorsque la dernière est complètement sèche, il est possible d’effectuer un polissage à la main, afin d’affiner le fini satiné et rendre le bois très agréable au toucher.

Quel temps de séchage pour une bonne finition ?

Le temps de séchage varie en fonction du bois et du degré d’humidité, il faut compter une demi-journée la plupart du temps. En effet, l’huile de lin crue peut prendre trois jours à plusieurs semaines pour sécher. A contrario, l’huile de lin cuite met bien moins de temps à sécher, et ce grâce à ses siccatifs. Toutefois, elle demeure la plus chimique.

Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que l’essence de térébenthine ne contribue en rien au séchage de l’huile de lin. Faut-il le rappeler, elle permet de la fluidifier pour une meilleure pénétration dans le bois.

De manière pratique, pour que le mélange ne prenne qu’une demi-journée à sécher, il est préférable d’utiliser l’huile de lin cuite plutôt que de l’huile de lin crue. Aussi, pour assurer un séchage plus rapide, à défaut d’utiliser de l’huile de lin cuite, il est conseillé d’additionner un siccatif (10 %) au mélange.

En somme, l’huile de lin mélangée à l’essence de térébenthine est une excellente alternative au vernis pour tous les artisans et bricoleurs qui désirent utiliser un produit naturel pour traiter le bois. Toutefois, le respect des règles de son application doit être de mise.

Quitter la version mobile