La Maison Idéale : Décoration – Bricolage – Travaux & Entretien de la Maison

Quelles sont les principales maladies de l’olivier à connaître ?

Vous voulez en savoir davantage sur les principales maladies de l’olivier d’ornement qui existe à ce jour ? Si c’est le cas, vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous faisons le point sur toutes les caractéristiques de la maladie de l’olivier à connaître.

Comment éviter la maladie de l’olivier ?

Pour éviter la maladie de l’olivier, il est avant tout important de bien observer votre olivier. Pour cela, assurez-vous de :

  • Le planter dans un sol bien drainé. À noter que l’excès d’humidité et l’eau stagnante sont ces pires ennemis.
  • Pulvériser l’ensemble de l’olivier à la bouillie bordelaise tant au printemps qu’à l’automne. Pour cela, respecter la dose de 150gr par 10 l.
  • Tailler votre olivier chaque année pour l’aérer. Vos outils doivent donc être coupants. Assurez-vous également de bien nettoyer votre matériel après chaque taille afin de ne pas propager une maladie ou une bactérie sur un autre arbre.

Quelles sont les principales maladies de l’olivier à connaître ?

Les feuilles jaunes

Il faut savoir que les feuilles de l’olivier présentent une durée de vie moyenne de 2 à 3 ans. Il est donc normal de voir certaines feuilles jaunir et tomber. Il ne s’agit donc pas de maladie. Cela fait partie du processus de renouvellement du feuillage.

L’œil de paon

La maladie de l’œil de paon est une maladie spectaculaire. Il s’agit ici d’une espèce de champignon qui provoque le jaunissement et la chute des feuilles adultes de manière prématurée. Vous pouvez rapidement remarquer des taches circulaires noires puis jaunes sur les feuilles infectées. Pour traiter cette maladie, nous vous conseillons d’utiliser la bouillie bordelaise.

Le psylle

Ici, le psylle n’est autre qu’un type d’insecte qui se présente sous une apparence cotonneuse. Pour vous en débarrasser, il vous suffit de supprimer les rameaux infectés grâce à la bouillie bordelaise.

La cochenille

La cochenille se fixe généralement sur le côté inférieur de la feuille, dû à l’humidité et à la chaleur. Pour aérer le feuillage et éviter ainsi son apparition, nous vous recommandons de réaliser une taille régulière. À noter que l’utilisation de produits chimiques est fortement déconseillée, sauf en cas de forte invasion.

L’otiorrhynque

L’otiorrhynque est un insecte nocturne qui adore dévorer les feuilles. Pour vous en débarrasser, il vous suffit d’installer une barrière collante ou gluante sur le tronc de votre olivier. En cas de forte invasion, vous pouvez utiliser un insecticide systémique ou des nématodes.

Le chancre

Le chancre n’est autre qu’une bactérie qui est véhiculée par la sève de l’olivier. Il forme souvent des excroissances de bois. Pour limiter cette maladie olivier, il est nécessaire d’éliminer les branches infectées.

Franck, passionné de mots et d’habitat, exprime son amour pour la maison à travers ses articles captivants. Rédacteur chevronné sur un blog dédié à l’art de vivre et à l’architecture, il fusionne son expertise littéraire avec sa passion pour les intérieurs, offrant aux lecteurs une plongée immersive dans l’univers de la maison. Son style vivant et informatif captive les esprits curieux

Quitter la version mobile