A LA UNEEntretien

Déboucher les canalisations : les erreurs à éviter

Déboucher les canalisations : les erreurs à éviter

Les problèmes des canalisations obstruées sont assez fréquents dans les vieux bâtiments, si bien qu’on est tenté de les désencrasser soi-même. Voici les erreurs à ne pas faire lors du débouchage.

Utiliser de la soude caustique

La soude caustique est souvent utilisée pour remplacer les produits de ménage, à défaut de produits d’entretien spécifique. Diluée avec un peu d’eau froide, elle permet de déboucher les canalisations, de détartrer les toilettes, et de décaper les surfaces dans la salle de bain et dans la cuisine, entre autres. Cependant, il faut noter que ce produit est très corrosif. En raison de sa propriété acide, il attaque les éléments en PVC, en fonte et en fibrociment. Contrairement aux idées reçues, son utilisation est donc déconseillée au risque de se retrouver avec des dommages irréversibles et de lourds entretiens. Par ailleurs, la soude caustique est particulièrement dangereuse pour le corps. Elle peut provoquer de graves lésions cutanées et des problèmes de vue.

Déboucher avec de l’acide sulfurique

L’acide sulfurique est également connu comme un excellent déboucheur de canalisation. Bien que celle-ci soit efficace, son usage est à éviter. À la place, il est préférable d’opter pour une astuce de grand-mère à base de produits du quotidien. Vous pouvez par exemple mélanger du bicarbonate de soude, du sel et du vinaigre blanc, que vous mélangerez ensuite dans de l’eau bouillante.

Au même titre que la soude caustique, il s’agit d’un produit hautement agressif. Elle agit sur les matériaux en PVC et en fonte, et peut endommager la tuyauterie. En outre, les risques chimiques sont particulièrement élevés. L’inhalation d’un acide sulfurique peut par exemple entraîner de graves irritations des narines. Au contact des yeux et de la peau, cet acide peut par ailleurs provoquer des lésions cutanées. En outre, une forte exposition à ce produit peut devenir mortelle.

Désencrasser avec de l’acide chlorhydrique

À l’instar de l’acide sulfurique et de la soude caustique, l’acide chlorhydrique est un excellent décapant. Dilué dans un peu d’eau, il peut nettoyer le carrelage et la céramique, et décrasser des surfaces envahies de rouille. Toutefois, son utilisation s’avère particulièrement dangereuse. En réagissant avec le soufre présent dans la fosse septique ou dans les conduits d’évacuation des eaux usées, il favorise notamment la formation de sulfure d’hydrogène. Il s’agit d’un gaz inflammable qui risque d’exploser au contact avec la chaleur. Une petite étincelle suffirait alors pour déclencher un incendie dans votre appartement.

En outre, l’acide chlorhydrique présente des risques chimiques. En cas d’inhalation ou de contact avec la peau, il risque d’entraîner de graves blessures internes ou surfaciques. Par ailleurs, l’utilisation de ce produit a un important impact sur l’environnement, étant donné qu’il est difficile à traiter. Évacué dans l’eau, il représente un facteur de risque pour la faune et flore aquatique.

Se servir des outils inadaptés

Avec des idées trouvées sur Internet ou des conseils reçus de bouche-à-oreille, il est possible que vous soyez tenté de déboucher vos canalisations avec des objets du quotidien. Il faut savoir que certains outils tels que les fils de fer et les bâtonnets risquent d’endommager davantage votre système de conduits d’eau au lieu de le déboucher. En utilisant ces outils, vous risquez de vous retrouver avec d’importants travaux d’entretien.

Déboucher les canalisations : les erreurs à éviter

Ne pas recourir à un professionnel

Pour déboucher vos canalisations sans risque d’endommager davantage le système de conduits en utilisant des produits chimiques ou des outils inappropriés, il est recommandé de recourir à un professionnel. Ayant été formé en la matière et disposant des expériences nécessaires, un expert en assainissement peut notamment déloger les bouchons et désencrasser la tuyauterie dans les règles de l’art.

Dans un premier temps, ce professionnel effectuera un diagnostic, afin de déterminer les problèmes de vos canalisations et de trouver la cause du bouchon. Dans certains cas, une inspection par caméra endoscopique se révèle nécessaire pour repérer les crasses qui empêchent l’eau d’écouler normalement à travers les tuyaux.

À l’issue de l’évaluation, il décidera des outils les plus adaptés pour déboucher la canalisation ou les conduits obstrués. Il peut par exemple se servir d’un furet pour déboucher un évier ou un lavabo encrassé. Cet outil est constitué d’une longue tige qui permet d’atteindre des zones difficilement accessibles.

Pour retirer un gros bouchon dans les conduits, il peut utiliser un furet électrique. Celui-ci dispose d’une bonne puissance qui permet de se débarrasser des grosses particules incrustées dans le tuyau d’évacuations. Avec son système de balais rotatifs, il permet de déloger des débris de feuilles, des copeaux de bois, des amas de papiers, entre autres.

En outre, l’expert peut recourir au nettoyage à haute pression pour procéder au débouchage de la canalisation. Cette méthode est simple et efficace, et minimise les risques d’engorgement. Il suffit d’envoyer de l’eau à haute pression dans le système de tuyauteries.

Voilà ! Vous savez désormais les gestes à éviter en cas de crasses dans les canalisations : l’utilisation des produits chimiques corrosifs, le recours à des outils inadaptés et le manque de recours à un professionnel.

Déboucher les canalisations : les erreurs à éviter

Franck, passionné de mots et d’habitat, exprime son amour pour la maison à travers ses articles captivants. Rédacteur chevronné sur un blog dédié à l’art de vivre et à l’architecture, il fusionne son expertise littéraire avec sa passion pour les intérieurs, offrant aux lecteurs une plongée immersive dans l’univers de la maison. Son style vivant et informatif captive les esprits curieux