Entretien

3 conseils pour réussir le nettoyage d’un logement insalubre

3 conseils pour réussir le nettoyage d’un logement insalubre
3 conseils pour réussir le nettoyage d’un logement insalubre

Un logement insalubre est un local qui représente un risque pour la santé ou la sécurité physique des personnes qui y vivent. À ce titre, il est indispensable de le nettoyer avec des méthodes et moyens spécifiques. Découvrez ici 3 conseils à suivre pour réussir le nettoyage d’un logement insalubre.

Se débarrasser de tous les déchets présents dans le local

En règle générale, un logement insalubre est rempli d’objets abîmés ou souillés. La gestion de ceux-ci est donc la première étape du nettoyage logement insalubre. Pour commencer, faites le tri entre les objets qui peuvent être conservés et ceux qui doivent être jetés. Par exemple, débarrassez-vous des restes de nourriture ou d’épluchures. Ceci peut réduire la présence des insectes et des rats dans votre logement. 

De plus, séparez-vous des déchets dangereux tels que les pesticides, les médicaments, les piles ou les peintures. Pour empêcher les objets jetés de polluer l’atmosphère, respectez toutes les normes environnementales relatives à la gestion des déchets. Passé cette étape de désencombrement, le nettoyage proprement dit peut démarrer en toute sérénité.

Éliminer toutes les traces de bactéries

Un logement insalubre est le siège d’une panoplie de bactéries et de microbes. Ceux-ci peuvent être dangereux pour votre santé et celle de vos proches. Pour transformer le local en un lieu sain, vous devez le décontaminer et faire disparaître les mauvaises odeurs.

La décontamination d’un logement insalubre

À l’intérieur d’une maison insalubre, il existe des moisissures et de la crasse présente sur les surfaces. On ne peut donc pas se contenter d’un simple coup de balai dans ce type de maison. En effet, il est essentiel d’utiliser des produits spécifiques pour la décontamination du local insalubre. Par exemple, munissez-vous d’un virucide, d’un fongicide ou d’un biocide. Avec ces produits chimiques, vous pouvez décontaminer les murs, les plafonds, les meubles et les cadrages.

Le traitement contre les mauvaises odeurs

La plupart du temps, il existe des odeurs désagréables qui s’installent dans un logement insalubre. En fonction des déchets présents, il peut s’agir des odeurs de moisissure, d’urine, de tabac ou de cannabis. Soyez sûr d’une chose : une simple aération ne suffira pas pour faire partir une odeur tenace. Dans un tel cas, l’idéal est d’opter pour des désodorisants capables d’ôter définitivement toutes les odeurs dérangeantes. 

Rénover le logement insalubre

Beaucoup de fois, une maison insalubre peut nécessiter des travaux de rénovation. Ceux-ci ont souvent lieu lorsque des parties de l’appartement sont abîmées. La rénovation permet d’éliminer toutes les traces qui peuvent vous rappeler l’ancien état du logement. De plus, vous pouvez être amené à acheter des équipements neufs. 

Par ailleurs, vous devrez faire appel à des professionnels pour vérifier si l’habitation ne présente plus aucun danger. Par exemple, ceux-ci peuvent vérifier l’infiltration d’air, le taux de plomb dans la peinture et les systèmes de ventilation. Enfin, notez qu’il existe de nombreuses aides sur lesquelles vous pouvez compter pour la rénovation de votre habitation.

Voilà ! Vous pouvez maintenant procéder au nettoyage optimal de votre logement insalubre.

Isabelle, passionnée par l’univers de la décoration, de l’aménagement intérieur et extérieur, ouvre les portes de son blog pour partager ses idées et recommandations. En experte du DIY, elle vous livre des astuces pour personnaliser votre intérieur et concrétiser le jardin de vos rêves.