BUREAU

La pollution électromagnétique au travail et à la maison

La pollution électromagnétique au travail et à la maison

Avec l’électrification de nombreux systèmes énergétiques de notre vie quotidienne, un nouvel enjeu de santé publique apparait : l’exposition à la pollution électromagnétique. Au départ, les inquiétudes ne concernaient que certains milieux professionnels particulièrement exposés aux risques sanitaires induits par les champs électromagnétiques. Néanmoins, l’omniprésence de ces champs amène de plus en plus de particuliers à agir pour limiter leur exposition à la pollution électromagnétique jusque dans leur maison, les logements étant, eux aussi, concernés par une pollution électromagnétique parfois importante.

Qu’est-ce que la pollution électromagnétique ?

La pollution électromagnétique est une forme de pollution qui émane des champs électromagnétiques. Ces derniers sont présents absolument partout, dans la mesure où ils sont émis par toute installation électrique. Ils résultent de la rencontre entre une onde électrique et une onde électromagnétique, ou de la présence d’aimants permanents ou d’électroaimants pour les champs électromagnétiques statiques. Le problème, c’est que ces champs électromagnétiques peuvent être dangereux pour la santé et provoquer divers troubles, notamment du système nerveux, lors d’une exposition aigüe à des niveaux élevés :

  • Troubles visuels, qui peuvent déboucher sur un problème de vue à plus long terme ;
  • Troubles du sommeil et insomnie, qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’état de santé global ;
  • Fatigues, maux de tête, nausées ;
  • Dépression nerveuse et anxiété ;
  • Et même maladies neurodégénératives.

Les effets des champs électromagnétiques sont encore peu connus, d’où l’attention particulière qu’il faut porter à ces risques pour la santé humaine.

Les champs électromagnétiques : un enjeu de santé au travail

La pollution électromagnétique a d’abord retenu l’attention des milieux professionnels composés de métiers très exposés à de gros appareils électriques, et donc à des niveaux élevés de pollution électromagnétique, comme les ouvriers travaillant sur les lignes haute tension par exemple. Ces professionnels sont exposés à des risques supplémentaires, comme des incendies, des explosions, des dysfonctionnements d’appareils électriques indispensables, etc. S’il n’y a pas (encore) de consensus scientifique concernant des effets à long terme dus à une exposition faible, mais régulière, les professionnels concernés restent très attentifs aux risques liés à l’exposition aux champs électromagnétiques qui, comme les autres risques, sont soumis aux principes de prévention prévus par le Code du Travail.

Particuliers : comment limiter votre exposition aux champs électromagnétiques ?

La pollution électromagnétique a aussi un impact dans les logements individuels. En effet, tous les circuits électriques sont générateurs de champs électromagnétiques : appareils électroménagers et appareils informatiques sont par exemple concernés. Certaines pièces de la maison, comme la cuisine ou le salon, qui contiennent beaucoup d’appareils électriques, concentrent donc une grande quantité d’ondes électromagnétiques. De plus, certains matériaux favorisent leur circulation : c’est le cas du bois ou du métal. En fonction du nombre d’appareils électriques et des matériaux de construction de votre logement, il est alors possible que vous soyez particulièrement exposé à la pollution électromagnétique.

Pour limiter cette exposition, les entreprises spécialisées ont développé des gaines qui ont vocation à entourer les fils électriques pour bloquer le rayonnement électromagnétique qui en émane. D’autres solutions similaires fonctionnant selon le même principe existent également pour tout le matériel électrique du quotidien : interrupteurs, prises, etc.

La pollution électromagnétique au travail et à la maison

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.